LE DIRECT
André Bazin
Épisode 10 :

Jean Narboni : "Bazin ne pouvait pas supporter que quelque chose soit figé, il a toujours aimé ce qui était équivoque, ambigu, c’est-à-dire vivant"

50 min
À retrouver dans l'émission

1983 |L'émission "Le cinéma des cinéastes", à l'occasion de la parution d'une biographie d'André Bazin de Dudley Andrew recevait Jean Narboni qui en avait été à l'initiative, alors que "Les Cahiers du cinéma" se préparaient à rendre hommage à André Bazin, vingt-cinq ans après sa disparition.

Le critique de cinéma et théoricien du cinéma André Bazin.
Le critique de cinéma et théoricien du cinéma André Bazin. Crédits : via Wikimedia commons

"Comment cacher la joie que cette biographie d’André Bazin par Dudley Andrew m’a donnée ? J’ai lu ce livre comme un roman dans lequel je savais que tout était vrai. Bien qu’il n’y ait pas eu énormément d’‘événement’ dans la trop courte vie d’André Bazin, c’était, vous le découvrirez, une personnalité, un personnage. On peut tout à fait imaginer une fiction développée autour de ce personnage de Bazin : un homme célèbre par sa bonté."

C'était ce que François Truffaut écrivait dans la préface de la traduction française de la biographie d'André Bazin écrite par l'universitaire américain Dudley Andrew, qu'éditaient conjointement, en 1983, les Cahiers du Cinéma et la Cinémathèque française. Dans Le Cinéma des cinéastes, à l'occasion de cette parution, Claude-Jean Philippe et Caroline Champetier recevaient Jean Narboni qui en avait été à l'initiative.

Jean Narboni : 

André Bazin ne pouvait pas supporter que quelque chose soit figé, qu’il y ait des images pieuses... Il a toujours aimé ce qui était équivoque, ambiguë, c’est-à-dire vivant.

  • Par Claude-Jean Philippe et Caroline Champetier
  • Le cinéma des cinéastes - Jean Narboni à propos de la biographie d'André Bazin par Dudley Andrew (1ère diffusion : 17/04/1983)
  • Indexation web : Odile Joëssel, Documentation de Radio France
  • Archive Ina-Radio France

Chroniques

6H27
25 min

Les Nuits de France Culture

Nuit André Bazin (11/12) : Jean Grémillon à propos des films sur l'art : "Il y a des trahisons qui sont la plus grande manifestation de la fidélité"
Intervenants
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......