LE DIRECT
André S. Labarthe
Épisode 5 :

Georges Bataille : "Il y a une nécessité pour la sensibilité de faire appel au trouble, on ne peut pas émouvoir sans que le trouble soit en jeu"

1h
À retrouver dans l'émission

1997 |Comment tenir un pari que l'on sait intenable ? Comment faire un film consacré à Georges Bataille et à son œuvre ? Dans les "Nuits magnétiques", André S. Labarthe invitait l'auditeur à une plongée dans les réflexions et les doutes d'un cinéaste confronté à un sujet réputé impossible.

Capture d’écran du film "Georges Bataille, à perte de vue" de André S. Labarthe, collection "Un siècle d’écrivains" - France 3, 1997
Capture d’écran du film "Georges Bataille, à perte de vue" de André S. Labarthe, collection "Un siècle d’écrivains" - France 3, 1997

En 1997, André S. Labarthe réalisait Georges Bataille à perte de vue, un film de la série documentaire de France 3 "Un siècle d'écrivains". Cette même année, dans les Nuits Magnétiques, Labarthe revenait sur ce qu'avait été la préparation et la réalisation de ce film hanté par ces questions : comment tenir un pari que l'on sait intenable ? Comment faire un film consacré à Georges Bataille et à son œuvre ? S'appuyant sur les notes qui avaient accompagné sa réalisation, commentant son propre travail, dans ce passionnant témoignage la voix de Labarthe invitait l'auditeur à une plongée dans les réflexions et les doutes d'un cinéaste confronté à un sujet réputé impossible. 

Avec des extraits de la bande-son de Georges Bataille à perte de vue, avec la voix de Jean-Claude Dauphin... avec la voix de Georges Bataille restituée par les archives de la radio, en 1951 et 1954. 

Il y  a une nécessité pour la sensibilité de faire appel au trouble, on ne peut pas émouvoir sans que le trouble ne soit en jeu.

La voix de Bataille était aussi donnée à entendre grâce à un enregistrement réalisé par Madeleine Chapsal pour son grand entretien avec l'écrivain, paru dans L'Express en 1961. 

  • Par André S. Labarthe 
  • Réalisation : Véronique Lamendour
  • Nuits magnétiques - Georges Bataille à perte de vue : l'impossible et le cinéma (1ère diffusion : 10/11/1997)
  • Avec André S. Labarthe et la voix de Georges Bataille. Lectures Gaëlle Vidalie et Jean-Claude Dauphin.
  • Archive Ina-Radio France

Chroniques

6H31
20 min

Les Nuits de France Culture

Nuit André S. Labarthe (6/7) : André S. Labarthe : "Filmer c’est une façon de voler, de cambrioler la réalité, lorsque j’étais à l’Opéra avec les danseurs j’avais ce sentiment-là"
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......