LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Cécile Maistre-Chabrol et Thierry Jousse

Cécile Maistre-Chabrol : "Chabrol est un cinéaste féministe, au sens où il a toujours parlé des femmes d’une façon singulière"

42 min
À retrouver dans l'émission

Nuit Claude Chabrol - Entretien 1/3 par Albane Penaranda. Thierry Jousse et Cécile Maistre-Chabrol disent à quoi tient la cohérence de l'œuvre de Claude Chabrol et ce qui en fait la force. Nous retrouvons le cinéaste à différents moments de sa carrière à travers une collection d'archives.

Cécile Maistre-Chabrol et Thierry Jousse
Cécile Maistre-Chabrol et Thierry Jousse Crédits : Albane Penaranda - Radio France

Disparu il y a tout juste dix ans, Claude Chabrol aurait eu 90 ans cette année. Aussi avons-nous voulu, histoire de le saluer, lui consacrer une Nuit d'archives.
Tout au long de cette Nuit que nous lui dédions, Thierry Jousse et Cécile Maistre-Chabrol disent à quoi tient la cohérence de l'œuvre monumentale de Claude Chabrol et ce qui fait la force et la singularité du réalisateur des Cousins, du Boucher et de Violette Nozière, que nous allons retrouver grâce à ce programme d'archives à différents moments de sa carrière.  

Dans ce premier entretien d'introduction à cette Nuit Chabrol, Thierry Jousse et Cécile Maistre-Chabrol reviennent sur la personnalité, la carrière du cinéaste, et sur son plaisir de faire des films et plus précisément de les tourner.
Cécile Maistre-Chabrol se souvient : 

La joie et le bonheur, l’immense félicité qu’il avait à tourner. (…) L’endroit où il était le plus heureux c’était le tournage. Il considérait que faire du cinéma c’était tourner le film beaucoup plus que l’écrire, le préparer, ou le monter... toutes ces choses qui l’amusaient beaucoup moins. En cela il était assez unique. 

Thierry Jousse

Sa cohérence vient du fait qu’il n’y a pas de grand film de Chabrol sans crime. C’est l’objet principal de son travail : le crime comme miroir de l’âme humaine, comme vertige métaphysique, c’est quelque chose qui structure toute l’œuvre de Chabrol. Sur le plan du style, il a commencé par un type de mise en scène plutôt démonstratif pour aller vers quelque chose de plus en plus épuré à partir de la fin des années 60 où il trouve vraiment son cinéma à lui, de manière pleine et définitive.

Cécile Maistre-Chabrol à propos de Chabrol et la politique : 

Il trouvait l’argent sale, il pensait que c’était le sang contaminé de la société. Il s’est toujours méfié des partis politiques et de la manipulation. Je trouve que c’est un cinéaste féministe, au sens où il a toujours parlé des femmes d’une façon singulière, bien avant nombre de ses confrères.

  • Par Albane Penaranda 
  • Réalisation : Virginie Mourthé
  • Avec la collaboration de Hassane M'Béchour
  • Indexation web : Documentation Sonore de Radio France
  • Nuit Claude Chabrol - Entretien 1/3 avec Cécile Maistre-Chabrol et Thierry Jousse (1ère diffusion : 18/10/2020)

A écouter aussi, Claude Chabrol, le cinéma à l’oreille sur France Musique.

Chroniques
0H43
13 min
Les Nuits de France Culture
Claude Chabrol : "J’entends 'Le Beau Serge' comme un film d’auteur, j'ai essayé de montrer l'atmosphère d'un pays qui s'en va à la dérive"
Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......