LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
 Exposition "Comédies musicales, la joie de vivre au Cinéma", à la Philharmonie de Paris.

N.T. Binh : "La comédie musicale est un genre dont on a toujours annoncé la mort"

6 min
À retrouver dans l'émission

À l'écoute des archives de l'Ina, c'est en compagnie de N.T. Binh, commissaire de l'exposition de la Philharmonie, que nous avons passé une nuit à chanter et danser avec Ginger Rodgers, Eleanor Powell, Fred Astaire, Judy Garland, Gene Kelly et consorts. Entretien 3/3 par Albane Penaranda.

 Exposition "Comédies musicales, la joie de vivre au Cinéma", à la Philharmonie de Paris.
Exposition "Comédies musicales, la joie de vivre au Cinéma", à la Philharmonie de Paris. Crédits : Philharmonie de Paris

Dernier entretien de cette nuit avec N.T. Binh, alors qu'à la Philharmonie de Paris se tient encore jusqu'au 27 janvier l'exposition Comédies musicales, la joie de vivre du cinéma, dont il est le commissaire. 

Il souligne que "La comédie musicale est un genre dont on a toujours annoncé la mort", mais que même si elle n’est plus produite en masse comme dans les années 40 et 50, le public garde malgré tout une appétence pour le genre. Peut-être est-ce en raison des valeurs qu’elle transmet, la création d’une société dans laquelle les différences peuvent s’accorder et semblent se compléter ? 

  • Production : Albane Penaranda 
  • Réalisation Véronique Lamendour
  • Avec la collaboration de Hassane M'Béchour
  • Indexation web : Odile Joëssel, Documentation sonore de Radio France
Intervenants
  • Journaliste, critique, enseignant de cinéma (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......