LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Nuit de la Bande Dessinée (6/12) : 1949, Tarzan go home !

59 min
À retrouver dans l'émission

"1949, Tarzan go home !" Emmanuel Laurentin consacrait en 1998 deux émissions de "L'Histoire en direct" à la loi du 16 juillet 1949 destinée à réglementer les bandes dessinées pour la jeunesse. Le premier volet donnait la parole à plusieurs acteurs de la B.D dont Forest, Morris et Uderzo.

Le 16 juillet 1949, l'Assemblée Nationale vote une loi destinée à réglementer les publications pour la jeunesse. Les cibles privilégiées de la loi sont deux groupes de presse, Opera Mundi dirigé par Paul Winkler, et les Editions Mondiales de Cino del Duca , principaux importateurs de bandes dessinées américaines.  * Il s'agit pour les promoteurs du texte de condamner les bandes dessinées trop violentes ou contenant des allusions sexuelles trop évidentes. La loi trouve ses racines avant la guerre lorsque les mouvements de jeunesse et d'éducation populaire s'attaquent à la vulgarité et à la bêtise du Journal de Mickey, de _Tarzan_et de Mandrake. Ces critiques sont reprises avec vigueur dès 1945 à la fois par les catholiques et les communistes propriétaires les uns et les autres de deux grands groupes de presse enfantine, Vaillant et Coeurs Vaillants.  Si les catholiques cherchent avant tout à protéger la jeunesse de la violence et à défendre une certaine morale, les communistes ajoutent à ces valeurs un anti-américanisme de circonstance. La guerre froide vient de commencer. Dans quel climat fut institué cette loi et la commission de contrôle qui en est issue ? S'agissait-il de censure ou de prévention ? Comment s'est passée l'alliance entre catholiques et communistes sur ce texte ? Emmanuel Laurentin consacrait en 1998 une émission à la loi du 16 juillet 1949 destinée à réglementer les bandes dessinées pour la jeunesse sous la forme d'un montage d'entretiens avec René Finkelstein, fondateur du groupe Fleurus, Eudes de la Poterie, spécialiste de la presse de jeunesse, Raymond Labois, membre de la première commission, Philippe Farine, député MRP, Jean-Claude Forest, créateur de Barbarella, Raoul Dubois, du mouvement des Frankas, Charles Ronsac, éditeur, Raymond Poivet, créateur des Pionniers de l'espérance, ainsi qu’Uderzo, père d'Astérix et Morris, père de Lucky Luke. Par Emmanuel Laurentin  Réalisation : Christine Robert L'histoire en direct - 1949, Tarzan go home ! 1 (1ère diffusion : 02/02/1998) Indexation web : Sandrine England, Documentation Sonore de Radio France Archives Ina-Radio France

L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Production déléguée
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......