LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Michel Piccoli
Épisode 4 :

Michel Piccoli : "Quand un acteur est au mieux de son état, il y a une complicité totale, une osmose, avec le metteur en scène"

49 min
À retrouver dans l'émission

Michel Piccoli, au micro de Claude-Jean Philippe dans "Le Cinéma des cinéastes" en octobre 1981, évoque ses collaborations avec les plus grands cinéastes.

Luis Bunuel avec Michel Piccoli et Julien Bertheau sur le tournage de son film "Le Fantôme de la liberté" en 1974.
Luis Bunuel avec Michel Piccoli et Julien Bertheau sur le tournage de son film "Le Fantôme de la liberté" en 1974. Crédits : Staff/Afp - AFP

Entendre Michel Piccoli parler de ses rencontres avec quelques-uns des hommes les plus remarquables de l'histoire du cinéma, c'est avant tout entendre un comédien dire le bonheur qu'il aura eu de travailler avec eux, qu'il s'agisse de Jean Renoir, de Marco Ferreri, de Jean-Luc Godard

Quand un acteur est au mieux de son état, il y a une complicité totale, même une osmose, avec le metteur en scène. C’est mon cas, j’ai cette chance, j’ai ce besoin. (...) Godard a été pour moi une révélation, et un atout extraordinaire en tant qu’acteur.

Qu'il s'agisse aussi d'un monument du cinéma, qui jamais ne le dirigea mais fut son partenaire dans Le Mépris, Fritz Lang, avec lequel Michel Piccoli ne manqua jamais une occasion par la suite de prolonger la conversation lors des visites qu'il lui rendait à Hollywood :

Nous sommes tombés un peu amoureux l’un de l’autre, Lang et moi (…) C’est un homme qui m’émotionnait d’une façon extraordinaire.

Ou, enfin, qu'il s'agisse de Luis Buñuel auquel le liaient six films et une profonde amitié : 

Bunuel c’est l’homme exemplaire, c’est l’homme le plus rigoureux, le plus droit (…), une sorte d’ascète, un moine.

  • Par Claude-Jean Philippe 
  • Le cinéma des cinéastes - Entretien avec Michel Piccoli (1ère diffusion : 25/10/1981)
  • Indexation web : Etienne Rouch, Documentation Sonore de Radio France
  • Archive Ina-Radio France
Chroniques
2H24
19 min
Les Nuits de France Culture
Michel Piccoli : "Je suis tombé amoureux d’André de Richaud, et André de Richaud est tombé amoureux de moi"
Intervenants
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......