LE DIRECT
Le Cheikh Imam chante Negm

Ahmed Fouad Negm : "Avec Cheikh Imam et Mohamed Ali nous sommes un maillon de la chaîne des artistes qui se sont rangés du côté du peuple"

1h22
À retrouver dans l'émission

1984 |"Nuits magnétiques - Le Cheikh Imam à Paris" cette émission proposait en 1984 un portrait du chanteur égyptien qui, accompagné de son luth, chantait la condition des plus pauvres, leurs humiliations et la corruption de l'état. Portrait à la veille d'un récital au Théâtre des Amandiers de Nanterre.

Le Cheikh Imam chante Negm
Le Cheikh Imam chante Negm Crédits : Les yeux des mots

Né en 1918, disparu en 1995, Cheikh Imam a été la grande figure contestataire de la chanson égyptienne. 

Aveugle, s'accompagnant au luth, il chantait la condition des plus pauvres, les humiliations et les souffrances quotidiennes du petit peuple. Dénonçant les injustices et la corruption qui accablaient l'Égypte, il n'eut de cesse de couvrir de sarcasmes ses dirigeants, d'en pointer l'incurie et d'en critiquer la politique. Son interdiction d'antenne et de concerts pendant trente ans n'empêcha pas ses chansons très populaires de circuler dans le pays, d'en accompagner, au fil des années, toutes les révoltes et les protestations. 

Cheikh Imam cumula cinq années de séjours en prison, moins que son ami le poète Ahmed Fouad Negm, dont il chantait les mots depuis 1962, emprisonné lui pendant dix-huit ans. Dans les années 80, invité par le Ministère de la Culture français, Cheikh Imam, dont la liberté était toujours surveillée, eut enfin la possibilité de sortir d'Égypte pour donner en France et en Europe une série de concerts. 

On le retrouve ici en 1984, à la veille d'un récital au Théâtre des Amandiers de Nanterre, dans un portrait proposé par Daniel Caux dans les Nuits Magnétiques

Ahmed Fouad Najmn, poète et auteur des paroles des chansons du Cheikh Imam :

Cheikh Imam, Mohamed Ali et moi-même sommes un maillon de la chaîne des artistes qui se sont rangés du côté du peuple et qui l'ont payé de leur vie [...] Avec Cheikh Imam nous ne venons pas en France pour nous plaindre de la répression que nous subissons. C'est notre affaire et nous sommes capables de la résoudre. Nous venons en France et en Europe pour montrer le vrai visage de l'homme arabe, la création arabe, cette création qui a lieu dans les conditions les plus difficiles et dans une atmosphère sombre. Nous vivons dans un désert de répression et malgré cela les fleurs s’épanouissent et les sources jaillissent sur la terre de notre monde arabe. Nous faisons partie du cœur palpitant de l'Egypte et nous disons à nos amis européens que malgré la répression nous continuons à créer et à chanter car nous sommes pour la paix et le progrès. [...] 

À propos du contexte égyptien il précisait :

Nous ne venons pas d'un peuple arriéré : nous vivons dans un contexte arriéré et ce contexte nous est imposé. 

  • Production : Daniel Caux 
  • Réalisation : Bruno Sourcis
  • Nuits magnétiques - Le Cheikh Imam à Paris
  • 1ère diffusion : 16/04/1984
  • Indexation web : Documentation Sonore de Radio France

Chroniques

2H03
1h24

Les Nuits de France Culture

Balade au Bejaïa Club à Barbès, haut lieu du raï
Intervenants
  • chanteur protestataire égyptien, joueur de oud (1918-1995)
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......