LE DIRECT
La revue de Mistinguett à Paris en1927.
Épisode 2 :

Mistinguett, les chanteurs à accent, Maurice Chevalier, les girls

1h20
À retrouver dans l'émission

1978 |En 1978, les "Nuits Magnétiques" proposaient une série de cinq émissions sur le music-hall. Le second volet, "Mistinguett, les chanteurs à accent, Maurice Chevalier, les girls", se penchait sur les artistes du music-hall et sur deux stars incontournables : Mistinguett et Maurice Chevalier.

Maurice Chevalier acclamé par la foule en 1935 à Luton en Angleterre.
Maurice Chevalier acclamé par la foule en 1935 à Luton en Angleterre. Crédits : Imagno - Getty

Les "Nuits Magnétiques" présentent "Le music-hall", une revue en cinq tableaux menée par Roland Auguet et Michel Abgrall.

Le second tableau intitulé "Mistinguett, les chanteurs à accent, Maurice Chevalier, les girls" donne la parole à Louis-Jean Calvet, Philippe Arioti, Michel Bourgois, Daniel Ringold et Alain Hardel, dans un montage d'entretiens largement illustrés par des extraits de spectacles et des chansons. 

Mistinguett avait quatre types de personnages dans une revue : elle était la grande vedette à plumes, la vendeuse de fleurs, la courtisane historique (on l’a vu en du Barry se faire guillotiner sur la scène du Casino de Paris) et elle était la Parisienne type. Chaque fois un tableau correspondait à un personnage. 

La grande Mistinguett mettra le pied à l'étrier à Maurice Chevalier et contribuera à le façonner.  

Maurice Chevalier, indépendamment de ses qualités vocales, c’est Gavroche qui a réussi : cette silhouette avec le canotier et la lèvre retroussée, ce clin d’œil pour se mettre un peu facilement le public dans la poche en jouant sur ce mythe de la réussite sympathique de quelqu’un qui n’oublie pas ce qu’il a été. Il sait toujours dire le mot qu’il faut pour mettre le public de son côté.

La phrasé de Maurice Chevalier venait de la rue, du pavé de Ménilmontant. Il disait le texte de sa chanson comme il aurait dit une histoire, c'était là son secret. Pour les Américains, il devient le type exotique du français, le "parisian boy". Il sera le partenaire de Janet MacDonald au cinéma et connaîtra un immense succès. 

  • Par Roland Auguet
  • Réalisation : Michel Abgrall
  • Nuits magnétiques - Le music-hall 2/5 : Mistinguett, les chanteurs à accent,  Maurice Chevalier, les girls (1ère diffusion : 19/12/1978)
  • Indexation web : Sandrine England, Documentation sonore de Radio France
  • Archive Ina-Radio France
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......