LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Vitre à Bruxelles

Nuits magnétiques : enquête sur les origines de "l'accent belge" ou du "parler bruxellois"...

1h
À retrouver dans l'émission

Les "Nuits magnétiques" menaient l'enquête, en 1998, sur une très vieille tradition linguistique bruxelloise, un mélange de français, de flamand et d'allemand : "le parler bruxellois"...

Vitre à Bruxelles
Vitre à Bruxelles Crédits : Emmanuel Dunand - AFP

Un dialecte ? Une langue ? Et d'où vient-elle ? Du bas allemand du temps de Marie-Thérèse d'Autriche... de plus loin, de la Lotharingie ? Qu'est-ce donc que le "parler bruxellois", l'accent belge existe-t-il ? Les "Nuits magnétiques" menaient l'enquête en 1998, une émission produite par Jean-Marc Turine et réalisée par Nathalie Triandaphylidès, avec Louise Claessens, Albert Doppagne et Gustave Dubois.

"L'accent belge" n'existe pas. Cet accent aisément reconnaissable trouve ses racines à Bruxelles, ville bilingue depuis toujours. Indépendant, querelleur à l'humour typique qui laisse pantois les profanes, le Bruxellois véhicule une très vieille tradition linguistique : un mélange de français, de flamand et d'allemand.

  • Production :  Jean-Marc Turine
  • Réalisation : Nathalie Triandaphylidès
  • Nuits magnétiques - Le parler bruxellois (1ère diffusion : 17/06/1998)
  • Indexation web : Sandrine England, Documentation sonore de Radio France
  • Archive Ina-Radio France
Chroniques
6H03
50 min
Les Nuits de France Culture
Bob De Moor : "Dessiner la mer d'Ostende en Ligne claire ce n'est pas facile"
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......