LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Les ouvriers des usines Renault de Flins, qui se sont mis en grève à l'appel des grandes centrales syndicales, sont rassemblés devant l'usine le 05 décembre 1968.

"Notre condition, ce qu'on ressent, les gens comme Maupassant l'ont exprimé mieux même qu'on ne le pense nous-même"

1h24
À retrouver dans l'émission

En 1979, les "Nuits magnétiques" menaient l'enquête pour savoir ce que pouvait être la lecture dans notre pays, pour entendre, par la voix d’écrivains, d'ouvriers, de journalistes, ce qu'était la relation des Français aux livres et à la lecture, (première partie d'une enquête en deux temps).

Les ouvriers des usines Renault de Flins, qui se sont mis en grève à l'appel des grandes centrales syndicales, sont rassemblés devant l'usine le 05 décembre 1968.
Les ouvriers des usines Renault de Flins, qui se sont mis en grève à l'appel des grandes centrales syndicales, sont rassemblés devant l'usine le 05 décembre 1968. Crédits : afp - AFP

En 1979, les Nuits magnétiques menaient l'enquête pour savoir ce que pouvait être la lecture dans notre pays, pour entendre, par la voix de quelques-uns, ce qu'était la relation des Français aux livres et à la lecture. 

Pour le premier volet de cette enquête en deux temps, Antoine Spire et Georges Bonopéra rencontraient les ouvriers de l'usine Renault de Sandouville, une usine dont onze cents des onze mille employés étaient alors inscrits à la bibliothèque du comité d'entreprise. 

Lisez-vous ? Que lisez-vous ? Comment lisez-vous ? Pourquoi lisez-vous ? Telles étaient les questions qui leur étaient posées. Dans leur fond comme dans leur forme, les réponses que livraient aux micros de France Culture ces ouvriers, il y a quarante ans, battaient en brèche bien des idées reçues, bien des à priori que l'on pouvait avoir sur le monde ouvrier.  

Roger-Yves, électricien chez Renault depuis 7 ans, expliquait son rapport à la lecture :

Je viens très souvent à la bibliothèque, j’aime beaucoup lire, Je lis toujours par pôles successifs ou alors par séries d’auteurs, je lis tout Romain Rolland, Balzac, Flaubert. J’estime que comme cela on peut mieux comprendre un auteur, un écrivain plutôt que de piocher par-ci, par-là un livre au hasard. J’ai relu récemment tout Maupassant pour la dixième fois et on voit mieux toute la qualité de son œuvre, on voit mieux la progression de sa démence, on apprécie beaucoup plus certains ouvrages. Prenez par exemple "La Peur" chose qu’on lira à 15 ans, on glissera dessus, puis, plus on vieillit plus on prend conscience de ce qu’il a pu ressentir. […] On comprend mieux l’angoisse qu’un homme qui commence à vieillir a pu ressentir devant la mort.

Plus loin, sur sa condition d'ouvrier, il explique :

L’angoisse on la ressent à chaque instant devant le peu d'intérêt de notre travail, devant notre condition, on peut presque le dire, misérable, en fin de compte nous ne sommes qu'un pion sur l'échiquier et tout ce qu’on ressent on ne peut pas vraiment le dire ; les gens comme Maupassant ont très bien su le dire avant nous, ils l'ont exprimé mieux même qu'on ne le pense nous-même.

Nuits magnétiques - Lectures volées, première partie d'une enquête en deux temps, diffusé la première fois le 28 mai 1979. Réalisation Mehdi El Hadj.

Une émission à laquelle participaient Serge Labrunie, sous son pseudonyme de romancier, Serge Montigny, et Bernard Pivot qui avec Apostrophes personnifiait alors la littérature à la télévision et popularisait le concerto pour piano n°1 de Rachmaninov.

  • Production : Antoine Spire et Georges Bonopéra 
  • Réalisation : Mehdi El Hadj
  • Nuits magnétiques - Lectures volées 1/2 (1ère diffusion : 28/05/1979)
  • Indexation web : Documentation Sonore de Radio France
  • Archive Ina-Radio France
Chroniques
5H33
55 min
Les Nuits de France Culture
Yves de Gaulle : "J'ai abordé mon grand-père à travers les livres"
Intervenants
  • journaliste, critique littéraire et ancien animateur d'émissions culturelles à la télévision. Président l'Académie Goncourt depuis janvier 2014.
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......