LE DIRECT
Jane Evelyn Atwood
Épisode 4 :

Odile Converset, non-voyante : "Si Godard travaille à ce qu’on voit le son, Bresson est quelqu’un qui permet d’entendre l’image"

44 min
À retrouver dans l'émission

1988 |Qu’est-ce que le cinéma quand on est aveugle ? Qu’est-ce que voir un film quand on est privé de la vue ? Que voit le non-voyant au cinéma ? Dans un entretien passionnant avec Serge Daney, Odile Converset décrit avec une grande finesse cette expérience.

L'Institut Départemental des Aveugles, Saint-Mandé, France, 1980
L'Institut Départemental des Aveugles, Saint-Mandé, France, 1980 Crédits : Jane Evelyn Atwood

Professeur de musique, aveugle de naissance et cinéphile assidue voyant trois films par semaine, Odile Converset affirme que voir un film c’est avant tout le vivre et que c’est un moment pleinement physique. Avec une grande précision, elle raconte son histoire de spectatrice de films à qui le cinéma n’a pas été donné. Elle a dû le conquérir "millimètre par millimètre" avant qu’il ne devienne une véritable passion. Passion… dont elle dit que c’est le film qui lui a appris le cinéma.

"Je ne perçois pas tout dans un film… Mais qui perçoit tout dans un film ? ".

L'Institut Départemental des Aveugles, Saint-Mandé, France, 1980
L'Institut Départemental des Aveugles, Saint-Mandé, France, 1980 Crédits : Jane Evelyn Atwood
  • Production : Serge Daney
  • Réalisation : Pierrette Perrono
  • Microfilms - Odile Converset, non-voyante
  • 1ère diffusion : 05/06/1988

Chroniques

3H01
32 min

Les Nuits de France Culture

La Nuit rêvée de Jane Evelyn Atwood (5/9) : Jane Evelyn Atwood 2/3 : "Une photographie réussie est une photo qui m'émeut tout simplement"
Intervenants
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......