LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Sur le tournage de "Il était une fois en Amérique" de Sergio Leone

"Once Upon a Time in America" : quand Sergio Leone racontait son film

48 min
À retrouver dans l'émission

En 1984, "Il était une fois en Amérique" était projeté hors compétition au Festival de Cannes. On retrouve ici Sergio Leone se prêtant avec son équipe au rituel de la conférence de presse, avec James Woods notamment que l'on entend répondre lui aussi à quelques questions.

Sur le tournage de "Il était une fois en Amérique" de Sergio Leone
Sur le tournage de "Il était une fois en Amérique" de Sergio Leone Crédits : Sunset Boulevard - Corbis via Getty Images - Getty

Sorti en 1984, Il était une fois en Amérique fut le dernier film de Sergio Leone qui devait disparaître cinq ans plus tard ; pour beaucoup le plus beau de ses films et aussi le plus démesuré. Massacré à sa sortie dans une version d'un peu plus de deux heures, dorénavant visible dans sa version intégrale de plus de quatre heures, Once Upon a Time in America réunissait notamment Robert De Niro, James Woods et Elizabeth McGovern. Mais c'était bien le temps qui tenait le rôle principal de ce film fascinant. Une histoire d'enfance et de gangsters, violente et nostalgique… d'amour et d'amitié trahis, dans laquelle, entre songe et réalité, des années de la prohibition à la fin des années 60, Sergio Leone revisitait les rêves et les cauchemars d'une Amérique et d'un cinéma à jamais perdus.

En 1984, Il était une fois en Amérique était projeté hors compétition au Festival de Cannes. On retrouve ici Sergio Leone se prêtant avec son équipe au rituel de la conférence de presse, avec James Woods notamment que l'on entend répondre lui aussi à quelques questions.

Sergio Leone interrogé sur son "obsession" pour les gangsters américains :

Je ne pense pas avoir fait un film uniquement sur le gangstérisme en tout cas je l’espère. J’ai fait un film sur mes souvenirs, et mes souvenirs proviennent de livres de genre que j'ai tant aimés quand j’étais jeune, comme je crois tous les hommes de ma génération : Dos Passos, Hammet, Chandler, Hemingway et d'autres illustres américains. Donc le sous-titre du film pourrait être aussi "Il était une fois un certain genre de cinéma"

Questionné sur les raisons pour lesquelles il avait fait ce film, Leone répondait :

La raison pour laquelle j’ai fait ce film... ce film me permettait de mettre à nu certains sentiments et certaines de mes contradictions, c’est-à-dire la variété de ces sentiments que sont la tendresse, la trahison, la passion, l’amour, le sexe aussi, la violence et l’enfance… [...] Et puis une autre chose déterminante, c’est cette histoire d’amitié virile entre deux hommes qui est un thème dominant dans presque tous mes films. Mais surtout ce film m’offrait la possibilité de raconter, au second degré… ma passion pour le cinéma… Et peut-être aussi suis-je convaincu, qu’à force, qu'à cause du lavage de cerveau opéré par la télévision, des films comme celui-là on en fera de moins en moins. Et alors je voulais laisser ce témoignage de sympathie pour un cinéma que j’ai toujours aimé.

  • Avec Sergio Leone, Jennifer Connelly, Joe Pesci, James Woods, Ennio Morricone, Nino Baragli (monteur du film), Leonardo Benvenuti (scénariste), Piero De Bernardi (scénariste), Enrico Medioli (scénariste) et Claudio Mancini (producteur exécutif) 
  • Traduction Simone Benzaken
  • Conférence de presse Festival de Cannes 1984 : "Once Upon a Time in America" de Sergio Leone  
  • 1ère diffusion : 20/05/1984
Intervenants
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......