LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
La romancière française Françoise Sagan, en 1985.

Françoise Sagan : "Les nouvelles sont des points d'exclamation, il faut un espèce de début qui soit à la fois une arrivée"

16 min
À retrouver dans l'émission

Cet entretien avec Françoise Sagan dans l'émission "Photo-Portrait" a été diffusé la première fois le 17 juin 1989. Elle évoque ses influences, son identité, sa manière de travailler.

La romancière française Françoise Sagan, en 1985.
La romancière française Françoise Sagan, en 1985. Crédits : MICHEL GANGNE - AFP

Gérard-Julien Salvy proposait en 1989, un entretien avec la romancière Françoise Sagan, dans l'émission "Photo-portrait". 

Le montage haché de l’émission correspond plutôt bien à la manière de parler hésitante de François Sagan qui évoque ses lecture de jeunesse, les classiques Rimbaud, Camus, Proust, Stendhal, et son intérêt pour Malraux ou Morand, plus marqué que pour le Nouveau Roman ou la littérature américaine. Sur son identité, elle dit se sentir un écrivain français, "je me sentais française quand j'avais 20 ans, l'Europe n'était pas vraiment en route [...] Je vis beaucoup mieux ici qu'ailleurs".

Elle explique sa manière de travailler : 

Dès l'instant où j'écris 30, 40, 50 pages d'un livre je sais que je le reprendrai plus tard, forcément un jour. Mais j'ai plein de débuts de livres que j'ai jetés. Des débuts avec un vague sujet que j'ai jetés. C'était des espèces de pierre à la mer, quand il n'y a pas de correspondance, pas d'écho, quand ça ne me mène nulle part, je m'arrête de moi-même car je pars sur une fausse idée, sur une idée faible ou étiolée, peut-être une vieille idée. Et j'arrête faute de combattant. 

... et donne son avis sur l'art de la nouvelle : 

Les nouvelles sont des points d'exclamation, il faut un espèce de début qui soit à la fois une arrivée. C'est une démarche précise, on fait une nouvelle, des personnages, un décor tous implantés, comme une pièce de théâtre et je vais très vite à l'arrivée. 

  • Par Gérard-Julien Salvy 
  • Réalisation : André Petit
  • Photo-portrait - Françoise Sagan (1ère diffusion : 17/06/1989)
  • Indexation web : Documentation Sonore de Radio France
  • Archive Ina-Radio France
Chroniques
6H40
13 min
Les Nuits de France Culture
Jeu de l'ouïe - A l'ombre des chanteurs : Vanessa Paradis
Intervenants
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......