LE DIRECT
Blason de la ville de Saint-Alban-sur-Limagnole (Lozère)

Profils perdus - Saint-Alban-sur-Limagnole en Lozère : L'esprit d'un lieu

1h05
À retrouver dans l'émission

1989 |En 1989, Cécile Hamsy restituait dans "Profils perdus" l'esprit de Saint-Alban, cet hôpital psychiatrique où l'on pensait qu'il "faut soigner l'hôpital avant de soigner les gens". Second volet du documentaire avec Lucien Bonnafé et Jean Oury, (1ère diffusion : 28/09/1989).

Blason de la ville de Saint-Alban-sur-Limagnole (Lozère)
Blason de la ville de Saint-Alban-sur-Limagnole (Lozère) Crédits : Sanguinez via Wikimedia Commons

Saint-Alban-sur-Limagnole est une commune de Lozère en plein cœur du Massif de la Margeride. Un des chemins de Compostelle y longe le Château. Au début du XIXe siècle, le frère Hilarion Tissot décide d'y fonder un asile qui, un siècle plus tard, sera le berceau de la psychiatrie institutionnelle. 

À partir de 1940, un petit groupe y révolutionne la psychiatrie en suivant le précepte d'Hermann Simon : "il faut soigner l'hôpital avant de soigner les gens", que François Tosquelles, réfugié de la guerre d'Espagne, condamné à mort par Franco, apporte dans ses bagages. 

Dès lors, jusque dans les années 70, les directeurs qui se succèderont à Saint-Alban, les médecins et les infirmiers, ne cesseront d'œuvrer ensemble à améliorer la vie des patients, à transformer l’organisation et le fonctionnement de leur prise en charge, à abolir les frontières entre malades et soignants, dans un espace ouvert sur et à la société.

Née à Saint-Alban, cette manière radicalement nouvelle d'accueillir la folie et les fous, engendrera d'autres lieux portés par le même esprit ; à commencer par la clinique de La Borde, fondée par Jean Oury, passé lui-même par Saint-Alban en 1947. 

Pendant l'Occupation, on cacha des juifs et des résistants à Saint-Alban. C'est là aussi que Paul Éluard trouva refuge en 43, auprès de son ami Lucien Bonnaffé qui dirigeait alors l'établissement. Éluard y passera plusieurs mois, caché parmi les malades. Bouleversé par ces esprits perdus, il y écrira Souvenirs de la maison des fous. 

En 1989, Cécile Hamsy restituait l'esprit de Saint-Alban à travers un documentaire dont nous écoutons le second volet, avec Lucien Bonnafé et Jean Oury.

  • Production : Cécile Hamsy 
  • Réalisation : Jacques Taroni
  • Profils perdus - Saint-Alban-sur-Limagnole en Lozère : L'esprit d'un lieu 2/2 (1ère diffusion : 28/09/1989)
  • Indexation web : Documentation sonore de Radio France

Chroniques

4H58
30 min

Les Nuits de France Culture

Pages arrachées aux romans de Simenon : "Les gens d'en face"
Intervenants
  • médecin psychiatre, fondateur de la clinique de Cour-Cheverny
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......