LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Henri Vernes à l'occasion de l'exposition consacrée à Bob Morane à Paris le 2 Décembre 1993.

Henri Vernes 1/2 : "Il faut accepter le drame de la vie"

30 min
À retrouver dans l'émission

Henri Vernes, père spirituel de Bob Morane, était l'invité de l'émission "Rencontre avec" en 1995. Dans ce premier entretien, l'écrivain belge y raconte son enfance et ses débuts dans la vie d'adulte, notamment à travers un voyage initiatique en Chine en 1937.

Henri Vernes à l'occasion de l'exposition consacrée à Bob Morane à Paris le 2 Décembre 1993.
Henri Vernes à l'occasion de l'exposition consacrée à Bob Morane à Paris le 2 Décembre 1993. Crédits : Pierre VERDY - AFP

Le romancier belge Henri Vernes dans l'émission "Rencontre avec", revient sur l'origine de son nom qui s'écrit en réalité "Vernès" mais l'accent ayant disparu lors de la parution du premier roman de Bob Morane, il ne l'a pas rectifié par la suite. Il raconte dès son enfance, son appétence pour les aventures et la lecture : "Je crois que j'ai eu un merveilleux grand-père qui m'a donné ce goût de l'aventure, qui me racontait des histoires de naufragés du Spitzberg, on vivait avec lui un tas d'aventures évidemment immobiles. [...] Et puis très très jeune je me suis mis à lire des livres d'aventures."

Mon grand-père a commencé et la vie m'a fait poursuivre dans cette voie, et comme je ne savais rien faire d'autres qu'écrire et que j'aimais l'aventure immobile et mobile, j'ai commencé à créer le personnage de Bob Morane.

Il s'amuse de sa scolarité épique passée à l'Ecole des Jésuites de Tournai, "les Jésuites ne s'en sont jamais remis, d'ailleurs l'Ecole des Jésuites de Tournai n'existe plus. Ils ne m'ont pas survécu !"

A 19 ans, en froid avec sa famille, il fait une fugue à Anvers, y rencontre une Chinoise qui lui fait découvrir la Chine pendant six mois, de Canton à Shangaï, en 1937. Il pense avoir connu la Chine "trop tôt" pour vraiment savourer pleinement ce voyage, "j'étais un jeune homme dissipé", reconnait-il. De retour en Belgique, il reprend sa vie sans trop de difficultés, "les événements, je les ai enregistrés mais ils m'ont finalement plus profité que marqué", conclut-il.

  • Première diffusion sur France Culture : 25/01/1995
  • Production : Luc Beyer
  • Une émission de la Radio Belge Radio Télévision Belge de la Communauté Française (RTBF)
Intervenants
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......