LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Le philosophe Vladimir Jankélévitch

Vladimir Jankélévitch : "l'humour, comme la parodie d'ailleurs, suppose une pensée qui associe"

1h
À retrouver dans l'émission

Vladimir Jankélévitch, philosophe de l'humour ? Disciple de Bergson, peut-il se passer d'une pensée du Rire ?

Le philosophe Vladimir Jankélévitch
Le philosophe Vladimir Jankélévitch Crédits : JOEL ROBINE - AFP

Un philosophe qui avait publié des textes sur Fauré, Ravel, Debussy, Ravin, un musicologue qui avait écrit des essais sur Bergson, sur l'ironie, le mensonge, sur le je-ne-sais-quoi et le presque-rien, sur la mort, la vertu, le pur et l'impur. 

Ce philosophe, ce musicologue ne faisaient qu'un, c'était bien sûr Vladimir Jankélévitch, né en 1903, mort en 1985, il était reçu le 25 juin 1978 par Patrice Galbeau. Aux termes de philosophie et de musique s'ajoutait le mot humour, "je ne suis pas du tout un humoriste et je déteste le jeu, je ne joue même pas aux dominos" disait-il. 

Philosophe de l'ironie, tempérament d'humoriste, répondait l'un des invités de cette rencontre sérieuse à l'occasion de la parution d'un livre rédigé par ses disciples/élèves, "Ecrits pour Vladimir Jankélévitch", publié chez Flammarion.  

S'il y a dans ce que j'écris une strophe de la Marseillaise, ça fera sourire tout le monde parce que tout le monde en France connaît la Marseillaise, mais si c'est l'hymne du Kenya ou de la Zambie, que vous ne connaissez pas, qui rira ? Personne n'aura envie de rire parce que personne ne reconnaîtra. Donc l'humour, comme la parodie d'ailleurs, suppose une pensée qui associe, qui a des souvenirs, qui vient d'un certain milieu culturel et social, qui comprend, qui interprète."        
Vladimir Jankélévitch

L'humour c'est comme un manteau irréversible que vous mettez à l'envers, il est parfaitement adapté à vous, vous y êtes bien, il est parfaitement bien, mais il n'est pas du tout bien ! Mais il faut que ce soit vu, car si je le mets dans la rue, c'est là que ça va faire rire."    
Violette Morin 

L'ironie est didactique, elle est pontifiante, elle a une thèse, c'est bien plus facile à analyser que l'humour !"          
Vladimir Jankélévitch

Vladimir Jankélévitch cherche et n'a jamais dit de sa vie, "j'ai trouvé". Dans cette quête, il y a une sorte d'angoisse, d'ailleurs il est aussi le philosophe de la mort, il n'y a pas d'humour sans idée de mort. L'humour l'enveloppe, mais il ne peut pas en faire sa réflexion car il est un métaphysicien et que c'est l'ironie qui est sérieuse, parce que c'est l'ironie qui pense, l'humour c'est quand même une pirouette, ce n'est pas une réflexion."          
Violette Morin

Rencontre - Vladimir Jankélévitch (1ère diffusion : 25/06/1978)

Par Patrice Galbeau - Avec Jean-Joël Barbier et Violette Morin

Intervenants
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......