LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Vers 1955 à Paris, un agent de la circulation parmi les voitures et les embouteillages sur les Champs Elysees.

Yvan Queret : "Nous pouvons maintenant en être sûrs, les aérosols contenus dans les brouillards et les smogs sont le meilleur véhicule de transport des virus"

20 min
À retrouver dans l'émission

Retour vers le futur : "Alerte ! Edition spéciale ! L'air devient impropre à la consommation". En 1959, déjà, les dangers de la pollution étaient connus et identifiés : une édition spéciale les détaillait avec Yvan Queret de l'Association pour la Prévention de la Pollution Atmosphérique.

Vers 1955 à Paris, un agent de la circulation parmi les voitures et les embouteillages sur les Champs Elysees.
Vers 1955 à Paris, un agent de la circulation parmi les voitures et les embouteillages sur les Champs Elysees. Crédits : Photo by Ernst Haas/Ernst Haas/Getty Images - Getty

Cette édition spéciale du journal parlé en 1959 avait pour thème une des grandes questions qui intéressent l'humanité toute entière. A l'ordre du jour du "Salon de la santé" qui se tenait alors au Grand Palais : la pollution de l'air, principalement dans les villes. Le présentateur soulignait ce paradoxe : "L'air devient impropre à la consommation et cependant nous en acceptons stoïquement les souillures alors que nous refuserions énergiquement d'avaler une goutte d'eau non potable".

Pour connaitre les principales causes de cette viciation de l'atmosphère, des sommités en la matière étaient interrogées : Yvan Queret (secrétaire général du CA de l'Association pour la Prévention de la Pollution Atmosphérique), Monsieur Bernard (ingénieur), Henri Moureu (directeur du laboratoire municipal de Paris) et Max Serruys (professeur au CNAM).

Yvan Queret : 

Il y a trois causes principales de la pollution par les industriels par les foyers domestiques et la pollution par les gaz d'échappement des automobiles. Les dommages sont énormes, [...] sur la végétation, les immeubles, les maladies. 

Nous pouvons maintenant en être sûrs, les aérosols contenus dans les brouillards et les smogs sont le meilleur véhicule de transport des virus, d'autre part les gaz d'échappement des voitures et les fumées produites par les combustions incomplètes laissent échapper dans l'atmosphère des carbures d'hydrogène dont l'un en particulier contient un corps cancérigène... [...] Le public doit savoir que toute fumée est l'indice d'une combustion incomplète.

  • Production : Fernand Lot 
  • Edition spéciale - L'air devient impropre à la consommation. Alerte ! 
  • 1ère diffusion   : 21/04/1959 Chaîne Nationale
  • Indexation web : Documentation sonore de Radio France
  • Archive Ina-Radio France
Chroniques
0H21
59 min
Les Nuits de France Culture
Vivre sans pesticides : le monde d'après ?
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......