LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
En octobre 2019 pour l'annonce du centenaire de la naissance en 2020, photographie de la porte d'entrée de son appartement du 18ème arrondissement.
Épisode 1 :

Boris Vian, du jazz à l'opéra : le jazz "une passion dévorante"

1h
À retrouver dans l'émission

"Boris Vian, du jazz à l'opéra" est une série en huit volets, diffusée pour la première fois en juin 1979. Le premier volet s'intitule "Le Jazz" avec Claude Léon, Claude Abadie, Claude Luter et Jack Diéval qui évoquent l'amour du swing de Boris Vian et son art de la trompette.

Les musiciens Aimé Barelli, Jack Dièval, musicien inconnu, Claude Luter, Boris Vian et Don Byas posent le 4 mai 1949 au Lido avant le Jazz Festival de Paris.
Les musiciens Aimé Barelli, Jack Dièval, musicien inconnu, Claude Luter, Boris Vian et Don Byas posent le 4 mai 1949 au Lido avant le Jazz Festival de Paris. Crédits : afp - AFP

Romancier, poète, auteur, compositeur, interprète et trompettiste, "touche à tout" talentueux aux multiples pseudonymes, Boris Vian était le sujet d'une série de Dominique Rabourdin et Noël Simsolo, diffusée en 1979. Boris Vian, du jazz à l'opéra proposait, en huit volets, de retracer, à travers la voix de ceux qui l'avait connu, une partie de sa très riche carrière.  Dans le premier épisode il était question du jazz, l'une de ses passions. 

Réunissant quelques-uns de ses amis et complices, explorant la part non directement littéraire de sa production, cette série faisait le tour de ce qu'il avait fait du côté de la chanson, de la musique, de l'opéra, du cabaret, du théâtre et du cinéma. Les musiciens Claude Léon, Claude Abadie, Claude Luter et Jack Diéval, le producteur Jacques Canetti et le journaliste Maurice Cullaz évoquaient  sa passion dévorante pour le jazz, du Hot Club de France des années 30 jusqu'à ses années de chroniqueur dans Jazz Hot et Combat, en passant par celles où résonnait sa trompette au Caveau des Lorientais ou au Tabou. 

Maurice Cullaz à propos des chroniques, sur le jazz notamment, de Boris Vian : 

Boris Vian travaillait d'une manière qui aurait pu paraitre anarchique à quelqu'un qui eu été un fonctionnaire bien rangé. Le plus souvent il nous suggérait un papier car ce "cornichon de machin a encore lâché une bêtise énorme, on va un petit peu l'asticoter"(...) Il avait des idées très arrêtées sur tout et sur le jazz en particulier. 

Les textes de Boris Vian sont lus par Jean-Pierre Cassel. 

  • Par Noël Simsolo et Dominique Rabourdin
  • Réalisation : El'Monder Babaï
  • Boris Vian, du jazz à l'opéra 1/8 : Le jazz (1ère diffusion : 25/06/1979)
  • Indexation web : Sandrine England, Documentation sonore de Radio France
  • Archive Ina-Radio France
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......