LE DIRECT
Serge Reggiani en 1970 à Milan.

Serge Reggiani : "Mes souvenirs d'enfance du 10ème arrondissement sont merveilleux, la boxe, l'Elysée Montmartre, le vélo, une jeunesse de môme populaire"

1h21
À retrouver dans l'émission

1990 |Serge Reggiani raconte son enfance italienne, l'exil en France à partir de 1930, son adolescence, ses débuts de comédien, son meilleur film "Casque d'or", sa carrière, la chanson, les enfants, le succès, la politique... Un entretien réalisé en 1990 pour "Opus" et illustré de plusieurs chansons.

Serge Reggiani en 1970 à Milan.
Serge Reggiani en 1970 à Milan. Crédits : portofolio - Getty

Serge Reggiani : sa voix, sa présence nous enchantent depuis un demi-siècle. Il est né à Reggio Emilia en Italie, il suit ses parents sur les routes de l'exil vers la France et Paris pour n'avoir pas à subir le fascisme. 

Une enfance heureuse dans une famille modeste dans le 10ème arrondissement puis la figuration au Châtelet, les années de Conservatoire, les débuts aux Noctambules et le premier rôle à l'écran dans Le voyageur de la Toussaint de Louis Daquin, en 1942. 

J'ai eu une enfance un peu bousculée au départ mais je n’ai pas eu une enfance du tout, du tout, malheureuse, j’ai quitté les études très tôt, et j’ai commencé à me débrouiller dans la vie mais sans en souffrir aucunement. […] Mes souvenirs d’enfance du 10ème arrondissement, du Faubourg-Saint-Denis, sont des souvenirs merveilleux, c’était la boxe, l’Elysée Montmartre, les courses à vélo… une jeunesse de môme populaire qui aimait rigoler et qui aimait les filles.

Théâtre, poésie, cinéma, une carrière étonnante, un parcours superbe, où "la gueule" fait bon ménage avec La voix.  L’entretien est illustré d'extraits de films, Casque d'Or, Vincent, François Paul et les autres... Mais aussi de lectures de poèmes de Prévert, de Vian, de L'Etranger d'Albert Camus, et des passages de discours de Robespierre. 

Nous l'entendrons surtout dans ses chansons qui ont révélé un interprète remarquable : Le petit garçon, Les loups sont entrés dans Paris, Arthur où t'as mis l'corps, Je voudrais pas crever, L'Italien et Pericoloso sporgersi, La honte de pleurer, Soliloque pour trois enfants, La vieillesse, La Neige de Claude Nougaro et cette superbe Chanson de Maglia qui a pour auteurs Victor Hugo et Serge Gainsbourg.  

  • Par François-Régis Barbry
  • Réalisation : Marie-Noëlle Barbarin
  • Opus - Serge Reggiani (1ère diffusion : 22/09/1990)
  • Indexation web : Sandrine England, Documentation sonore de Radio France
  • Archive Ina-Radio France

Chroniques

2H02
59 min

Les Nuits de France Culture

Le vif du sujet - L'homme qui vivait dans sa tombe (1ère diffusion : 16/05/2006)
Intervenants
  • Comédien et chanteur français d'origine italienne (1922-2004)
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......