LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Mireille au "Petit conservatoire de musique" en 1964

Trop petite, Mireille renonça à Phèdre pour créer son "Petit conservatoire"

1h
À retrouver dans l'émission

En 1985, Mireille fondatrice de l'école "Le Petit Conservatoire de la chanson" où elle forma bon nombre de chanteurs et chanteuses évoque sa vie, ses souvenirs de scène, ses rencontres, le tout en paroles, en musique et en chansons...

Mireille au "Petit conservatoire de musique" en 1964
Mireille au "Petit conservatoire de musique" en 1964 Crédits : Dalmas - Sipa

En 1985 Mireille fête le trentième anniversaire du "Petit Conservatoire de la Chanson". L'émission débute à la façon du programme qu'elle animait à la radio. Mireille fait entrer ses élèves sur un air de piano en fond musical avec la chanson "Bonsoir Madame". Elle se rappelle sa vocation naissante lors de visites auprès de soldats américains dans les hôpitaux de guerre.

Elle raconte le jour où elle participe à sa première audition au théâtre de l'Odéon, elle évoque son complexe lié à sa petite taille qui l'empêchera de jouer Phèdre à son grand désespoir. Elle explique comment elle commence à composer et sa rencontre avec Jean Nohain.

Elle raconte une petite anecdote coquine au sujet de Jean Gabin, avec lequel elle joue dans une opérette au théâtre des Bouffes Parisiens. Puis elle se souvient de son départ en Amérique, à New-York où elle joue dans une comédie musicale. Son obsession et son souhait le plus fort étaient de rencontrer Gershwin et elle y parvint enfin. En Amérique elle rencontre aussi Buster Keaton. Elle explique que le tournage avec lui dût s'arrêter à cause des nombreux kilos qu'elle avait pris en mangeant trop des glaces…  

Elle revendique son indépendance à travers ses choix qui ne l'ont pas empêchée de se marier avec le philosophe et écrivain Emmanuel Berl. Elle se souvient de l'occupation, quand elle a été obligée de se réfugier en Corrèze. Elle garde malgré tout un très bon souvenir de cette période, alors qu'elle était hébergée et cachée à Argentat chez une femme qu'elle a aimé comme sa mère.

Ce programme permet également d'écouter plusieurs chansons interprétées par Mireille "Ce petit Chemin",_ "_Puisque vous partez en voyage" en duo avec Jean Sablon, "Papa n'a pas voulu" et "J'ai changé mon piano d'épaule", ainsi qu'une chanson interprétée par Jean Gabin "Quand on s'promène au bord de l'eau".

  • Production : Yvonne Taquet 
  • 1ère diffusion : 30/07/1985 
  • Indexation web : Sandrine England, Documentation de Radio France 
  • Archive INA-Radio France
Intervenants
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......