LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Guglielmo Marconi et son premier émetteur récepteur sans fil en 1897.

Degna Marconi : "Mon père disait qu'il aimait suivre la nature, par exemple les rayons du soleil ou la diffusion du son des cloches d'une église"

1h05
À retrouver dans l'émission

Dans "Les après-midi de France Culture", en mai 1980, "Un homme une ville" proposait une série sur Guglielmo Marconi, le 1er volet s'intitulait : "La découverte de la transmission par les ondes, la naissance d'une invention". Magie de la radio, on peut entendre la voix de Marconi dans cette série.

Guglielmo Marconi et son premier émetteur récepteur sans fil en 1897.
Guglielmo Marconi et son premier émetteur récepteur sans fil en 1897. Crédits : domaine public via Wikimedia Common

La radio, la transmission sans-fil par radiodiffusion, n'est pas née du jour au lendemain. Avant que le Festival de Bayreuth, Hamlet et le Tour de France ne s'invitent dans le salon de Monsieur et Madame tout le monde, il aura fallu, au fil des années, les découvertes et les inventions de quelques savants et bricoleurs de génie. 

Guglielmo Marconi ne peut donc pas  être considéré comme "l'inventeur" de la radio, en tout cas pas le seul. Mais ses expériences de transmission hertzienne sur de longues distances marquèrent une étape capitale dans l'histoire de la radio. 

À ceux que le nom de Marconi, associé à celui de Pathé, n'évoque pas beaucoup plus que "La voix de son maître", le numéro de "Un homme, une ville" que nous allons entendre fera découvrir la vie et l'œuvre du Prix Nobel de physique de 1909 ; un prix partagé avec Ferdinand Braun, "en reconnaissance de leurs contributions au développement de la télégraphie sans fil", autrement dit la "TSF". 

Un homme, Guglielmo Marconi, une ville, Bologne où il était né en 1874… La découverte de la transmission par les ondes, la naissance d'une invention, premier épisode d'une série de trois, une émission de Thierry Garcin, diffusée pour la première fois le 2 mai 1980. Cette émission permet d'entendre, notamment, Pierre Schaeffer et Degna Marconi, fille de Guglielmo dont, magie de la radio, on peut entendre aujourd'hui la voix dans cette archive. 

Degna Marconi :  

Mon père disait qu'il aimait suivre la nature. Je lui ai demandé une fois comment il avait pensé à communiquer comme cela. Il disait que c'était simplement en étudiant la nature, par exemple les rayons du soleil, comment ils venaient sur notre terre, sans avoir besoin de fils, ou alors les cloches d'une églises, le son des cloches d'une église, comment il se transmettait. Il cherchait à copier, à faire comme la nature. 

Avec Pierre Schaeffer (directeur de la recherche de l'ORTF), Mario Baldini (fondation Marconi de Bologne) et Degna Marconi - Avec la voix de Guglielmo Marconi.

Ecoutez le deuxième volet de cette série : Un homme une ville - Guglielmo Marconi, 2/3 : Les ondes acteurs de l’histoire.

Ecouter le troisième et dernier volet de la série : Un homme une ville - Guglielmo Marconi, 3/3 : Les ondes, témoins et acteurs de la vie quotidienne

  • Production  : Thierry Garcin 
  • Réalisation : Jean-Claude Loiseau
  • Un homme une ville - Guglielmo Marconi 1/3 : La découverte de la transmission par les ondes, la naissance d'une invention
  • 1ère diffusion : 02/05/1980
  • Indexation web : Sandrine England, Documentation Sonore de Radio France
  • Archive Ina-Radio France
Chroniques
5H55
30 min
Les Nuits de France Culture
Le quatrième pouvoir : "Radio Londres, des Français parlent aux Français"
Intervenants
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......