LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Portrait de Ievgueni Zamiatine par Boris Koustodiev, 1923. Wikipédia

Evgueni Zamiatine, un écrivain à l'épreuve du réel soviétique

1h24
À retrouver dans l'émission

Le Meilleur des mondes et 1984 auraient-ils existé sans "Nous", célèbre roman dystopique d'Evgueni Zamiatine, paru en 1920 ? Découvrez la vie et l'oeuvre méconnue de l’un des rares écrivains à la fois censuré par les services du tsar et, plus tard, interdit de publication par la censure soviétique.

Portrait de Ievgueni Zamiatine par Boris Koustodiev, 1923. Wikipédia
Portrait de Ievgueni Zamiatine par Boris Koustodiev, 1923. Wikipédia

En 1988, la publication pour la première fois en URSS du roman anti-utopiste prophétique de Zamiatine : "Nous autres", oeuvre politique-fiction, fut l'événement littéraire de la Perestroika. Esprit lucide et courageux, Zamiatine qui avait pris parti pour la Révolution en 1905, fut un des premiers à analyser la nature profonde du totalitarisme bolchevique et à dénoncer le despotisme nouveau jusqu'au terme de sa vie, en dépit des persécutions.

Dans les années 20, Zamiatine, mathématicien, ingénieur naval et écrivain, ami des peintres et des musiciens, est la figure centrale du champ littéraire russe.. Prosateur, dramaturge, critique, journaliste (il écrivit notamment dans la revue de Gorki), il est l'auteur de nombreux récits, de nouvelles : "L'inondation", "Le pêcheur d'hommes","La Caverne "; de romans"Le fléau de dieu ", de pièces de théâtre et de scénarii..

Rattacher à la tradition de Gogol dans ses premiers récits, il devient le symbole de la culture occidentale au sein des lettres russes et le maître de toute une génération d'écrivains nés après la Révolution. Il s'oppose à la montée du conformisme révolutionnaire en art :

Il n'est de vraie littérature que produite non par des fonctionnaires bien pensants et zélés, mais par des fous, des ermites, des hérétiques, des rêveurs, des rebelles et des sceptiques.

Trotsky le désigne comme un émigré de l'intérieur et "Le diable des lettres russes", après une lettre célèbre à Staline, est contraint à l'exil.

Il mourra oublié à Paris en 1937, à l'âge de 53 ans, ignoré des intellectuels occidentaux fascinés par le modèle soviétique, qui n'ont pas su percevoir dans le cri solitaire de Zamiatine l'oracle de la dissidence.

Cette émission proposée par Françoise Estebe qui retrace à travers une série d'interviews et de lectures, la vie et l'oeuvre d'Evgueni Zamiatine. Avec Leonid Heller, Jean-Pierre Morel et Bernard Kreise. Des extraits de "Seul", des "Ecrits oubliés", des "Actes du colloque de Lauzanne", de "Nous Autres", de "Le pêcheur d'hommes" et de "L'Inondation" sont lus par Jacqueline Danaud et Michel Derville.

Par Françoise Estèbe - Avec Jean-Pierre Morel (Critique aux Nouvelles Littéraires), Leonid Heller et Bernard Kreise - Réalisation Annie Flavell

  • Par Françoise Estèbe
  • Avec Jean-Pierre Morel (Critique aux Nouvelles Littéraires), Leonid Heller et Bernard Kreise
  • Lecture Jacqueline Danaud et Michel Derville
  • Réalisation Annie Flavell
  • Une vie une oeuvre - Evgueni Zamiatine
  • 1ère diffusion : 30/05/1991
Chroniques
3H06
45 min
Les Nuits de France Culture
Qui êtes-vous? - Paul Léautaud (1ère diffusion : 24/12/1949 Chaîne Parisienne)

Bibliographie

Intervenants
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......