LE DIRECT
A view of the inside pages of the novel 'Exemplary Stories', Miguel de Cervantes

Une vie, une oeuvre : le parcours de Miguel de Cervantès, inventeur du roman moderne

1h25
À retrouver dans l'émission

1997 |En 1997, à l'occasion de l'anniversaire des 450 ans de la naissance de l'auteur, Stéphane Zagdanski, Michel Moner, Louis Combet et Gérard Haddad analysaient la vie et l'oeuvre de Miguel de Cervantès. Une émission de la série "Une vie, une oeuvre" produite par Stéphanie Katz.

A view of the inside pages of the novel 'Exemplary Stories', Miguel de Cervantes
A view of the inside pages of the novel 'Exemplary Stories', Miguel de Cervantes Crédits : Paco Campos - Sipa

En 1997, à l'occasion de l'anniversaire des 450 ans de la naissance de Miguel de Cervantès, l'émission "Une vie une oeuvre" proposait un montage d'entretiens sous le titre "Miguel de Cervantès : Quand la lettre aveugle". Produit par Stéphanie Katz  il donnait la parole à  Stéphane Zagdanski, , Michel Moner, Louis Combet et Gérard Haddad, , et était illustrés de lectures et d'archives sonores, dont la voix de Marthe Robert.

Présentation par Stéphanie Katz : Vouloir parler de l'actualité de Cervantès en cette année anniversaire de sa naissance, c'est vouloir parler de la littérature tout court. . Car il faudrait commencer par imaginer un livre, paradigme de tous les autres, qui envisagerait pour nous les liens que l'artiste entretient avec sa propre oeuvre. Un livre qui jouerait des complicités que le langage tisse entre fiction et réalité, un livre qui nous parlerait du livre, de son auteur et de son lecteur. Ce livre se construirait selon les mêmes lois de retournements infinis qui régissent les Ménines de Velasquez : il en naîtrait un creux tourbillonnant, une mise en abîme vertigineuse, un renvoi spéculaire infini du miroir. Il faudrait rêver un livre levant tous les voiles pour affirmer qu'aucune vérité ne se cache nulle part, si ce n'est celle de l'écho d'une fiction sans fin.

Or ce livre existe. Il nous suffit d'entrer en Don Quichotte. Ecrite dans l'Espagne de l'Inquisition, contemporaine de St Jean de la Croix et du Greco, dans le milieu des "nouveaux chrétiens", l'oeuvre de Miguel de Cervantès fait du langage, de ses camouflages et de ses fulgurances, le sujet même de son oeuvre. Comme Mallarmé ou Joyce au XXe siècle, Cervantès invente un livre conçu comme la scène miniature d'un théâtre du monde, sur laquelle le langage se constitue en image.

Un monde que Cervantès aura parcouru en tous sens : fils d'un faux médecin, frère de courtisanes, Cervantès nous mène de la bataille de Lépante aux geôles d'Alger, en passant par quelques intrigues de cours, et beaucoup de difficultés d'argents. Entre une biographie digne des fictions les plus sulfureuses, et des textes dont la fiction voile à peine la réalité, Cervantès invente la littérature moderne. . C'est donc parce que la voix de Cervantès résonne plus que jamais sur les infinis jeux de miroirs de notre époque que cette émission aura pris le parti de se nouer aux sons glanés dans une Espagne contemporaine, suspendue entre modernité et éternité.

  • Par Stéphanie Katz 
  • Une vie, une oeuvre - Miguel de Cervantès : Quand la lettre aveugle (1ère diffusion : 10/04/1997)
  • Réalisation Isabelle Yhuel
  • 1ère diffusion : 10/04/1997
Intervenants
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de
À venir dans ... secondes ...par......