LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Ça va bifurquer

30 min

Dasia Alternative de Jean-Guy Coulange et Gilles Davidas avec l’aide de Cécile Rogue pour les archives de l’INA

Le DASiA (Dictionnaire Anachronique Sonore in-Alphabétique) est une courte fantaisie radiophonique. Sur le principe de l’abécédaire, un mot dans un lieu avec des voix, des sons, des archives et des chansons. Une invitation à déambuler dans l’univers sonore des années 70. Car les années 70 sont un passage. Avant et après, ça n’est pas pareil. Avant, c’est le baby boum, les trente glorieuses, le plein emploi. Après 68, c’est toute la vie qui se transforme, la société, la politique, le travail. Des énergies disparates et en même temps collectives, du rêve à la réalité. Le rêve d’en finir avec les contraintes d’une époque et la réalité d’accompagner l’utopie du socialisme. Mai 68– mai 81. Un mot, un lieu.

Dasia
Dasia
Dasia ©Jean-Guy Coulange **Aujourd’hui A comme ALTERNATIVE** Des alternatives, il y en a combien exactement ? Actions radicales ou comportements décalés ? Renaissance ? Issue de secours ? Le courant alternatif, c’est un peu comme en politique, il faut que les électrons circulent dans les deux sens… Au fait, l’alternative, est-ce bien malin ? Extraits : « La mesure du possible » de Joseph Confavreux et Hélène Daude. F. Culture (3/09/2003), « Là bas, si j’y suis » de Daniel Mermet et Antoine Chao. F. Inter (1/09/2003), « Reporter » par Jérome Bonaldi. F. Inter (29/09/81). Extrait lecture : « Des éclairs » Jean Echenoz, les Editions de Minuit. Remerciements à la Maison des Métallos et à Laurent Tricart. ***La prison, si tu veux tu la quittes* de Amandine Casadamont et Angélique Tibau** Fiction d¹anticipation/ avec Slimane Yefsah, Thierry Pietra et Christophe Poulain 2024, la télévision entre en détention, prétextant la nécessité pour la société civile de participer directement à la mission de réinsertion des délinquants. Paul Schmitt producteur et présentateur de l¹émission, « La prison si tu veux tu la quittes » organise un tirage au sort au près de détenus volontaires, leur permettant de remporter un bracelet électronique mobile, afin de sortir plus vite de détention. Evidemment le gagnant est immédiatement suivi par les caméras. **Thomas Baumgartner (production) et Gilles Davidas (réalisation)**
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......