LE DIRECT

Des contes en bandes

29 min

Bonus de fin de saison : si vous podcastez l'émission de ce soir, vous aurez droit à plus !
Acid Cheese Corporation : La cellule (Becquemin & Sagot) d'Amandine Casadamont et Angélique Tibau Les artistes : La cellule (Becquemin&Sagot) L'oeuvre : Apparition d'une île - 2011 - installation et performance Les deux artistes de La cellule (Becquemin&Sagot) activent leur robot ménager, un bras mécanique armé de fouets de cuisine tenant de la grue de chantier. Par la confrontation d'échelle, il s'agit de mettre en scène le banal à travers le moment délicat de l’Apparition d’une île, l’instant fragile où la matière alimentaire se transforme et s’expanse. Le matériau de la performance est ensuite mangé par le public, ne laissant aucune trace de l’action.

Apparition d'une île, installation - performance, 2011 / Fouets, métal, plexiglass, costumes, ingrédients divers.
Apparition d'une île, installation - performance, 2011 / Fouets, métal, plexiglass, costumes, ingrédients divers.
Apparition d'une île, installation - performance, 2011 Fouets, métal, plexiglass, costumes, ingrédients divers. ©La cellule (Becquemin&Sagot)- 2011 Pour cette création radiophonique, La cellule (Becquemin&Sagot) rend hommage à la Recette du cake d'amour, chanson extraite du film Peau d'Ane, de Jacques Demy. ***La ferme où poussent les arbres du ciel – 1ère Partie* de Kaye Mortley et Manoushak Fashahi** **Aujourd'hui première partie :** **Vers la Pologne** Elle se situe en Australie, à quelques centaines de kilomètres de Sydney, sur la plaine de l'Ouest, "ma" ferme... la ferme de la famille de mon père. Parce qu'elle est petite, biscornue, posée plutôt que construite sur des terres ingrates, j'ai imaginé pendant longtemps qu'un ancêtre bagnard avait dû l'acquérir... d'une façon ou d'une autre. Donc un jour je suis retournée voir, revoir, écouter...ce qui (en fin de compte) n'était que du silence. Nous avons tous - quelque part dans la tête, projetée derrière les yeux sur un écran invisible - notre ferme à nous. Ce lieu de *nulle* *part et de partout* (comme la Pologne de Jarry) se situe (souvent) *dans ces épaisseurs blanches, molles, ouatées qui se défont, qui* *disparaissent avec l'enfance* ... disait Nathalie Sarraute. L'enfance... l'El Dorado aux énigmes destinés à rester "énigme" que l'on est bien obligé de porter près de soi (comme une deuxième peau) à travers le monde réel où on est bien obligé d'être chez soi... *Qu'est-ce que c'est, face au réel, que ce travail intermédiaire de l'imagination* ? (Bresson). voix: Jürgen Ellinghaus Elsa Hourcade Leslie Lanker & Chloé **CE PROJET A BENIFICIE D'UNE AIDE DE LA SCAM** **- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - ** **Et en bonus si vous podcastez l'émission :** ***L'effet Morricone n°3&5* de David Christoffel et Angélique Tibau** A l'oreille nue, des étudiants de l'Ecole des Beaux-Arts de Cherbourg ont tenté de se projeter dans l'univers mental et les profils existentiels supposés par les musiques d'Ennio Morricone. Déduction des possibilités de fiction exercices de reconstitutions de stéréotypes = l'Effet Morricone. **Thomas Baumgartner (production) et Véronik Lamendour (réalisation) **

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......