LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Je suis décontenancée. Complètement. Désarmée par le bras de fer des circonstances.

50 min

Le magnétophone du bon docteur Rouzié (8/8) par Alain Jomier et Gilles Mardirossian Simon Rouzié (1916-1982), était médecin de campagne. Installé depuis les années 40 dans le village de Lésigny sur Creuse (Vienne), il était un passionné ; passionné par la médecine bien sûr, mais aussi par la photo, la musique, le cinéma, l'écriture, les voitures, les papillons, les poissons, l'art africain, les sulfures multicolores, les pâtes de verre d'Emile Gallé, le cabaret et le théâtre, les livres de bibliophilie, les dessin d'humour de ses amis Mose ou Chaval (la liste est loin d'être exhaustive !). Co-fondateur du cabaret parisien "La Tomate" , Simon Rouzié pratiquait la "déconnade magnétique" . Pendant des années il s'est enregistré, a promené son micro dans les campagnes poitevines et a réalisé avec son ami le dessinateur Chaval une série d'improvisations sonores. Le magnétophone sur lequel elles avaient été enregistrées ayant été perdu, ces bandes magnétiques étaient devenues muettes et elles dormaient depuis des années dans les archives familiales. Il y a quelques mois, Alain Jomier , un ami de la famille, restaure les bandes et ressuscite les voix disparues de Simon Rouzié, Chaval, Jean Carmet, Louis de Funès, Guy Decomble; celles des chansonniers Jacques Grello et Robert Rocca, sans oublier les rires des amis, la famille et Jaco, le perroquet. Et il fait de ces archives inédites une série étonnante et drôle de huit épisodes, intitulée : Le Magnétophone du bon docteur Rouzié. L'oreille dans le texte de Thomas Guillaud-Bataille et Vincent Decque Ce collage d'extraits de films, de pièces radiophoniques, et de musiques, petite anthologie très personnelle de textes littéraires sur l'Oreille, a pour ambition de faire entrer Les passagers de la Nuit dans le Guinness des records, à la catégorie : « Emission radio à visée culturelle ayant cité le mot « oreille » un maximum de fois en un minimum de temps». Avec des extraits d'Ulysse, téléfilm italien de Franco Rossi, d'Ainsi parlait Zarathoustra de Nietzsche (lu par Michel Lonsdale), de l'Evangile selon Saint-Matthieu de Pier Paolo Pasolini, d'Hamlet (adaptation radio d'OrsonWelles) de Van Gogh le suicidé de la société (Atelier de création radiophonique de René Farabet sur un texte d'Antonin Artaud) de La chevauchée des Walkyries de Wagner, et de la 9ème symphonie de Beethoven. Alla Breve - Moment miniature (rediffusion du 25 octobre 1999) de Gilles Racot avec la voix de Noémie Rime Résonance - Cadavres exquis (rediffusion du 3 novembre 2000) d'Eric Caillerez 2 voix 5 minutes - Ton coeur en plexiglas de Grégory Noirot et Véronik Lamendour, avec Victoria Erulin et Bernard Gabay (comédiens) Deux contraintes : deux comédiens et une durée de 5 minutes. Un couple qui se déboîte. La salle d'attente d'un avocat. Du bois, du plexiglas. Un antiquaire qui fait partie des meubles. Une collectionneuse et un coeur, au fond de l'urne - Thomas Baumgartner : production - Clotilde Pivin : réalisation

L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......