LE DIRECT

Quand ça bourdonne, ça finit par s'entendre, non ?

50 min

Le glossateur de tango de Claire Hauter et Angélique Tibau Une virée en quatre temps dans l'esprit du tango Asado : acte social typiquement argentin consistant à partager un repas à base de boeuf de la pampa largement arrosé de vin de Mendoza. C'est à une de ces agapes que le glossateur Gregorio convie l'auditeur. Jusque dans les années 70, le glossateur (el glosista) présentait les orchestres et animait les bals où le tango régnait en maître absolu. Avant de monter à Buenos Aires où il fera une carrière d'acteur et de metteur en scène, Gregorio a commencé dans une guinguette, au fond d'un bourg perdu, où se mêlaient les familles endimanchées, les filles des bas fonds et leurs petits macs. Plusieurs décennies ont passé. Gregorio vit à présent en France mais il a gardé sa verve et conte comme personne cet âge d'or du tango. Avis d'orage dans la nuit de Christian Rosset et Manoushak Fashahi Une série de promenades, réelles et imaginaires, concrètes et rêvées, en compagnie d'auteurs de bande dessinée : des dessinateurs, des dessinatrices qui se frottent à ce qui n'est pas un genre borné, limité, mais un territoire ouvert. Chaque épisode esquisse un portrait ; une (ou plusieurs) voix se déploient librement dans un paysage sonore et musical original, dévoilant quelques desseins plus ou moins secrets du dessin. Un avis d'orage est annoncé à chaque portrait, car, dans ces parages incertains, les lignes, à haute tension, ne cessent de bouger, créant d'innombrables courts-circuits... Aujourd'hui Riad Sattouf. C'est en suivant l'itinéraire qu'emprunte quotidiennement de bon matin l'auteur de Pascal Brutal et des Beaux Gosses que nous improvisons, sur la ligne 9 du métro parisien, La vie secrète des jeunes en faux-direct-live. Saisir au vol ce que le hasard manifeste, s'en nourrir pour aussitôt bâtir un strip, c'est tout un art qui peut se traduire aussi par la parole, les voix se frottant au bruit incessant, musical, des passages de rames. Conte de Noël d'Eric Chevillard, lu par Jérôme Kircher, réalisé par Véronik Lamendour Voici un conte de Noël, justement intitulé "Conte de Noël", et dont l'action se déroule comme il se doit au coeur de la nuit de Noël, dans une ville livrée à la neige. C'est un drame pathétique et glaçant comme l'exige la loi du genre auquel tout dans ce court récit entend être fidèle, dans l'esprit et à la lettre. 2 voix 5 minutes - Je ne voulais pas le laisser à la cantine (3/4) de Christophe Deleu et Gilles Mardirossian, avec Iris Deroeux et Philippe Garbit (comédiens) Deux contraintes : deux comédiens et une durée de 5 minutes. Je suis enceinte, mais je suis pas sûre, saison 2 Plusieurs années se sont écoulées depuis ces fameuses vacances dans le jura où elle pensait être enceinte. Depuis, ça y est, elle est la maman d'un petit Tom qui a déjà fait son entrée à l'école. Mais aujourd'hui est une date importante pour elle, c'est la première fois que Tom va manger à la cantine. Se rejoue ainsi le rituel de la séparation qui provoque inquiétude et tristesse. Enfin, pour elle surtout. Si elle n'était pas obligée de travailler, si le père de Tom n'était pas un Tennis addict, s'ils n'avaient pas déménagé, si la responsable de la cantine n'était pas aussi nulle, elle accepterait peut-être que Tom mange loin d'elle. Mais là, toutes les conditions sont réunies pour que l'angoisse la submerge de nouveau. Thomas Baumgartner (production), Gaël Gillon (réalisation)

L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......