LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Vers l'espace (Rediffusion du 12 janvier 2011)

6 min

DASiA de Jean-Guy Coulange et Somany Na, avec l'aide de Cécile Rogue pour les archives de l'INA

Dictionnaire Anachronique Sonore in-Alphabétique

Le DASiA est une courte fantaisie radiophonique. Sur le principe de l’abécédaire, un mot dans un lieu avec des voix, des sons, des archives et des chansons. Une invitation à déambuler dans l’univers sonore des années 70. Car les années 70 sont un passage. Avant et après, ça n’est pas pareil. Avant, c’est le baby boum, les trente glorieuses, le plein emploi. Après 68, c’est toute la vie qui se transforme, la société, la politique, le travail. Des énergies disparates et en même temps collectives, du rêve à la réalité. Le rêve d’en finir avec les contraintes d’une époque et la réalité d’accompagner l’utopie du socialisme. Mai 68– mai 81. Un mot, un lieu.

Utopie
Utopie Crédits : Jean-Guy Coulange
Utopie Jean-Guy Coulange©Jean-Guy Coulange **Aujourd'hui DASiA ** **U comme UTOPIE** C’est Thomas More qui, au XVIème siècle, inventa ce mot « Utopie », du grec « ou » et « topos » : non-lieu. C’est vaste un non-lieu. Il faudrait un abécédaire entier pour faire sonner toutes mes (nos) utopies. Entre rêve et impossibilité, il y a cet espace intime et collectif, ce no man’s land sans les repères habituels. La scène se passe à l’aéroport de Roissy… *Extraits de « Parti pris » de Jacques Paugam en 1978 avec la voix de Lanza del Vasto et de « Nuits magnétiques » d’Olivier Koeppelin et Mehdi El Hadj en 1980 pour France Culture.* *Extrait du Mont Analogue de René Daumal (L’Imaginaire Gallimard).* ***Musique du futur – Gageur cosmique* de David Christoffel** ** et Angélique Tibau** Ce qui n'a jamais été entendu, ce qui ne s'entendra peut-être jamais ou ce qui finira par s'entendre après un certain temps ? Comment peut-on entendre l'inouïe ? Pour en faire l'expérience, nous avons demandé à des inconnus d'imaginer la "musique du futur". A chaque fois, un témoin détaille sa vision d'un monde sonore à venir. Exercice de style radiophonique, nous avons essayé de le réaliser. ***Nuit de veille avec Guy* de Sylvie Gasteau et Gaël Gillon** *« Les gens, il conviendrait de ne les connaître que disponibles à certaines heures pâles de la nuit. Près d’une machine à sous, avec des problèmes d’hommes, simplement, des problèmes de mélancolie…»* Léo Ferré Il y a des veillées et des nuits de veille, ce n’est pas pareil. Ce soir, nuit de veille après la veillée. Uzeste, quatre heures du matin. Une cheminée au milieu d’un champ. Devant, Guy et Olivier discutent à la lueur des flammes. Ils sont là pour veiller au matériel en attendant, au matin, le retour des festivités. **Nuit de veille avec Guy.** Musique : Scandale/(s)ornette de, et avec Christophe Monniot (saxophone) et Atsushi Sakaï (violoncelle), Emil Spanyi (piano) **Thomas Baumgartner (production) et Marie-Ange Garrandeau (réalisation)**
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......