LE DIRECT
Virus Ebola

Apolline Traoré "Frontières" / Italie : l’alliance improbable / Ebola en RDC / Philip Roth n'écrira plus

1h01
À retrouver dans l'émission

Apolline Traoré parle de son film "Frontières", et Jean-François Etard du virus Ebola au Congo. Les chroniques s'intéressent à l'alliance improbable du M5S et de la Ligue en Italie, et à la disparition de Philip Roth.

Virus Ebola
Virus Ebola Crédits : KATERYNA KON / SCIENCE PHOTO LIBRA / KKO / Science Photo Library - AFP

@PetitsMatinsFC

Le Réveil Culturel : Tewfik Hakem s'entretient avec Apolline Traoré, réalisatrice de Frontières en salles le 23 mai 2018, un film sur le parcours de combattantes de quatre femmes commerçantes : une Sénégalaise, une Ivoirienne, une Burkinabè et une Nigériane qui se rencontrent et se protègent durant leur voyage en bus à travers cinq pays africains...

Je n’ai pas fait ce film pour ouvrir les yeux du gouvernement, je pointe ce qu’ils laissent faire mais ils connaissent parfaitement ce qui se passe aux frontières. Mais ce que je veux faire avec ce film c’est montrer à la population qu’ils ont des droits, car la plupart des femmes ne sont pas éduquées, je veux qu'elles comprennent qu’elles peuvent changer les choses en connaissant leurs droits.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

On parle beaucoup de l’immigration entre l’Afrique et l’Europe mais pourtant on a des problèmes chez nous et j’ai décidé de commencer à raconter cette histoire-là. Quand le scénario était avancé je me suis dit que je ne pouvais pas faire un film sans avoir vu ce que j’écrivais. Je suis partie avec mon équipe au Sénégal et durant trois semaines nous avons fait le périple. Et c’est après que mon scénario a changé parce que je ne m’attendais pas à voir ce que j’ai vu sur les routes, ça m’a donné beaucoup d’éléments pour enrichir le scénario, je pense même avoir été « soft » par rapport à ce qui se passe à ces frontières.

Le Journal des Idées par Jacques Munier : Italie : l’alliance improbable. Les Italiens s’amusent des invectives que se lançaient encore récemment les leaders des deux formations qui s’apprêtent aujourd’hui à gouverner ensemble.

Luigi Di Maio, dirigeant du M5S, dénonçait le racisme anti-méridional de la Ligue et de ses militants, qui en appelaient au Vésuve pour nettoyer " Naples par le feu ". Quand Matteo Salvini, secrétaire fédéral de la Ligue, jugeait incompétents les responsables du Mouvement 5 étoiles, voire « plus dangereux que les communistes ». S’il est vrai que l’Italie a souvent pratiqué des formes de compromis gouvernemental qui dénaturent la volonté des électeurs, le cas de figure actuel est particulièrement exemplaire. Marie-Anne Matard-Bonucci analyse dans Le Monde les stratégies sous-jacentes à ce « mariage de la carpe et du lapin », dont elle doute de la longévité.

« Un contrat de gouvernement qui ménage la chèvre contre le chou », estime Amélie Poinssot dans Mediapart.

Reste la question cruciale de l’attitude de l’Union européenne vis-à-vis de l’Italie. Dans la page débats de La Croix Marc Lazar recommande de « s’adresser à l’Italie sans la radicaliser davantage », la souveraineté nationale étant au bout du compte le seul véritable dénominateur commun de l’alliance hétéroclite qui s’apprête à prendre le pouvoir.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Les Enjeux Internationaux par Xavier Martinet : C'est la neuvième fois que la maladie sévit sur le sol congolais depuis 1976. La dernière épidémie, limitée en zone de brousse, n'avait fait officiellement que quatre morts... Cette année le virus est en ville : un bilan très provisoire fait déjà état de 27 morts sur 51 cas. L’OMS craignait « le pire des scénarios » mais pas « d’urgence de portée mondiale ». Contrairement à l’épidémie de 2014, la réponse mondiale et locale a été rapide. Est-elle plus efficace ? Ebola en RDC : une crise déjà confinée ?

Xavier Martinet s'entretient avec Jean-François Etard, épidémiologiste à l’Université de Montpellier (Recherches translationnelles sur le VIH et les maladies infectieuses) et pour l’IRD

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

L'Humeur du matin par Guillaume Erner : Philip Roth n'écrira plus. Le grand écrivain américain vient de mourir à l'âge de 85 ans. 

Il n'écrira plus parce que le grand romancier américain avait annoncé qu'il cessait le roman. Mais il n'écrira plus aussi, plus tristement, parce qu'il est mort cette nuit à l'âge de 85 ans.   Philip Roth n'écrira plus, et il n'y aura plus aucun Philip Roth parce qu'il appartenait à ce moment particulier où cette culture juive, engloutie par la Shoah, poussait ses derniers feux en diaspora, aux Etats-Unis en l’occurrence.   

Et l'oeuvre de Philip Roth, notamment le roman qui l'a rendu incroyablement célèbre, Portnoy et son complexe, en 1969, est le symbole de ce télescopage entre le judaïsme ashkénaze, et notamment sa langue, le Yiddish, et la modernité anglo-saxonne.   Portnoy est son complexe est l'histoire d'un homme embarrassé par une partie de son anatomie : son schlong. Et même si vous ne connaissez pas le yiddish, je suis sûr que vous comprendrez ce qu'est un schlong. Un schlong qui lui fait penser au tourresse 24h sur 24, jusqu'à le rendre michigasse... Là aussi, je pense pouvoir me dispenser de traduction. Portnoy est le roman de l'anxiété et de la culpabilité. Mais cette anxiété est également liée à ce moment historique particulier qui entoure la prose de Roth : l'intégration américaine. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

@PetitsMatinsFC

Chroniques

6H02
27 min

Le Réveil culturel

Apolline Traoré : "Les femmes africaines sont souvent dans l’ombre pourtant elles sont les maîtresses de l’économie du pays"
6H30
10 min

Journal de 6h30

JOURNAL DE 6H30 du mercredi 23 mai 2018
6H40
4 min

Le Journal des idées

Italie : l’alliance improbable
6H45
10 min

Les Enjeux internationaux

Ebola en RDC : une crise déjà confinée ?
6H57
3 min

L'Humeur du matin par Guillaume Erner

Philip Roth n'écrira plus
Intervenants
  • réalisatrice
  • épidémiologiste à l’Université de Montpellier (Recherches translationnelles sur le VIH et les maladies infectieuses) et pour l’IRD
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......