LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Ce fil que la nuit tend à nos jours

1h
À retrouver dans l'émission

Où il sera question de sentiments cachés, de filles solitaires, de furie païenne, de discours sur l'identité, de fantômes qui marchent et de tombeaux ouverts.

Il s’agit d’une grille, d’un maillage épais et lourd, en fonte, une porte qu’il s’agit d’ouvrir et de franchir pour se sentir plus libre. Une grille de portail peinte en rose vif, avec des pointes de dorés. Derrière, il y un visage de jeune fille, dont les vêtements amples et fleuris se confondent avec la grille. La coque de son smartphone, qu’elle tient bien en main avec son portefeuille, s’accorde sans problème avec la dominante chromatique de la photo. Ses épais cheveux noirs tirés en chignon strict lui donnent un air de dame, que ses joues enfantines viennent volontiers contredire. Même quand elle semble perdue dans ses pensées, Necia semble sourire, ses lèvres en tous cas semblent en conserver la trace. Une solitaire. Ses parents et ses frères ignorent qu’elle est lesbienne précise la reporter Sarah Nuyten qui a rencontré la jeune femme de 23 ans, une dentiste tombée amoureuse d’une de ses patientes. En Inde, être une femme est un combat quotidien, être lesbienne un chemin de croix, écrit la journaliste, en introduction de ce reportage publié dans le numéro 3 de la revue Well well well. Dossier qui raconte comment certaines jeunes femmes apprennent à vivre et à assumer leur sexualité, leurs relation amoureuse dans un pays où le sujet est tellement tabou, qu’une relation entre deux femme n’est même pas imaginable, à peine parfois envisageable, de celles-mêmes qui ressentent ces sentiments là. La petite-amie de Necia, Annette a découvert que l’homosexualité existait// bien après avoir ressenti son premier désir pour une femme. C’est par un clip du groupe pour adolescentes Tatu, qui a fait scandale dans le pays. Necia sur cette photo reste donc derrière un grillage, dans son habit traditionnel, mais elle ne cille pas en regardant vers le dehors. Son regard semble vague, il est juste lointain. Dans le sens où il va loin. Vers l’avenir. Le tout, pour pouvoir vivre heureuse, est de gagner du temps. Necia a choisi d’être médecin, entre autres pour faire de longues études, et repousser le plus loin possible la question du mariage. Regarder loin devant soi, et partir. Comme un élan à prendre pour choisir la seule option heureuse possible. Comme un réveil que l’on s’impose à soi-même pour obliger le monde autour à ouvrir ses yeux.

JUKEBOX

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

The Ghost who walks, de Karen Elson, sur l’album eponyme sorti en 2010. Le fantôme qui marche, ou la comparaison à la fois osée et attendue en ce 31 octobre dont s’est fendu le journaliste américain Adam Nossiter, dans le _New York Times_ ce samedi. Article qui commence ainsi : « Les morts vivants ont longtemps hanté la politique française. Certains réssucitent après des expériences de mort politiques imminentes. Quand d’autres continuent à apparaître alors qu’ils sont en fait déjà morts. François Hollande appartient à la seconde catégorie », fin de citation. Le journaliste qui consacre le reste de l’article aux bonnes pages du livre de Fabrice Lhomme et Gérard Davet, A président shouldn’t say that. "François Hollande dont la carrière politique est quasiment terminée, à tout simplement choisi un dernier suicide". Conclut sans pitié Adam Nossiter.

Chroniques
6H05
20 min
Paso doble, le grand entretien de l'actualité culturelle
Sébastien Lapaque : "Le désordre d’Alger est une forme de générosité"
6H25
2 min
Les Émois
Texas warrior ou les mondes en guerre de Robert Howard
6H30
1 min
Journal de 6h30
Journal de 6h30 : Lundi 31 octobre 2016
6H40
4 min
Le Journal des idées
Musulman.es et citoyen.es
6H45
10 min
Les Enjeux internationaux
Monde arabe. Par-delà les soulèvements actuels, les défis à long terme pour les sociétés elles-mêmes.
6H57
2 min
L'Humeur du matin par Guillaume Erner
Jésus et de Gaulle : réunis dans une communauté de destin ?
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......