LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Ce que l'on retient d'une image: le World press photo / Sergey Ponomarev et Burhan Ozbilici

1h
À retrouver dans l'émission

Où il sera question d'une image du temps, d'un présent figé, de voyages à l'arrêt, de chimères, de créatures sombres, de mythes amoureux, d'innovation en Arctique, de messages aux cerveaux.

C’est une suite infinie de questions. Comment une image parvient-elle à se distinguer ? Que voit-on encore dans une image qui, à peine née, a déjà fait de dizaines de fois le tour du monde? Une voiture file. Sa netteté au premier plan de l’image indique une faible vitesse, quand le chaos autour, pourtant supposerait la fuite, effrénée. Une voiture noire toutes vitres ouvertes, qui file peu importe le chemin, avec toute une famille à l’intérieur. Le père conduit d’une main, regard grave, alerte, avec son jeune fils à côté de lui. Derrière, les femmes, deux adultes, et une petite fille. Seuls les enfants dans la voiture remarquent le photographe en bord de route. La petite fille semble presque lui sourire. Il faut s’approcher se concentrer sur ce visage, pour en déceler les premières ombres d’inquiétude. S’apercevoir que ce sourire timide ne sert qu’à se rassurer elle-même, à refuser le chaos. C’est un paysage de guerre, aux terres sombres, au ciel de fumée, qui se vide de ses derniers sourires. Au loin l’incendie d’un puit de pétrole rend l’air irrespirable, et bouche l’horizon. C’est la photo d’une fuite, loin de Mossoul en Irak, l’image d’un inconnu, l’incertitude figée, l’angoisse de vouloir à tout prix rester groupé. On ouvre les vitres sans savoir pourquoi alors que les balles volent et que la fumée noire envahit tout. C’est une photo de Sergey Ponomarev pour le New- York Times et qui a obtenu hier un second prix au World Press photo 2017. Le premier prix toutes catégories confondues, est allé à une autre photo, celle de Burhan Ozbilici, qui a fait le tour du monde en quelques secondes, celle d’une mort quasi en direct, où l’on voit ce garde du corps turc, doigt en l’air, pistolet à la main, en train de crier, derrière le corps de l’ambassadeur russe qu’il vient de tuer. Une photo où seul le présent a sa place. Où le temps s’arrête. Où le futur n’existe même plus pour le photographe lui-même. Dans les centaines de photos sélectionnées au World Press, on voit des fuites, des voyages interminables, une recherche du temps, du futur, encore coincé sur un canot, dans la cale d’un bateau. On voit la peur de ceux qui coincé dans des villes en guerre, attendent que la mort vienne les chercher. On voit aussi des scènes de liesses, et de fêtes. Mais sur cette photo de Burhan Ozbilici, c’est sans doute autre chose que l’on distingue, on voit, ce que peut-être on recherche tous en regardant une photo, plus que la vie, on voit le présent en train de se produire.

JUKEBOX

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Chroniques
6H05
20 min
Paso doble, le grand entretien de l'actualité culturelle
Damien Macdonald : "J’ai voulu me mettre sous l’influence de Jérôme Bosch et me laisser porter par sa puissance psychédélique"
6H25
3 min
Les Émois
Furie caraïbe : "Élastique nègre" de Stéphane Pair
6H30
7 min
Journal de 6h30
Journal de 6h30 : Mardi 14 février 2017
6H40
6 min
Le Journal des idées
Saint Valentin, le saint martyr retiré du calendrier liturgique
6H45
9 min
Les Enjeux internationaux
La recherche et l’innovation, activités clés en Arctique
6H57
2 min
L'Humeur du matin par Guillaume Erner
L'Humeur du matin par Guillaume Erner : Mardi 14 février 2017
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......