LE DIRECT
Sound of Music / Yan Duyvendak

Ces paysages que la nuit nous donne

56 min
À retrouver dans l'émission

Où il sera question du son de la nuit, de notre musique, d'angoisses sublimées, d'une porte dérobée pour l'enfer, de mots sans les choses, de vrai ou faux débat, de l'avenir humanitaire, d'un coeur qui bat encore.

Sound of Music / Yan Duyvendak
Sound of Music / Yan Duyvendak Crédits : Sébastien Monachon (avec l'aimable autorisation de la compagnie Duyvendak)

Sur une scène toute noire, sans aucun décor, les tee-shirts à col rond tout recouverts de strass et de paillettes dorés font office de première lueur. A ce moment, le spectateur non averti ne sait encore rien de cette surenchère lumineuse prêt à submerger l’espace scénique. La musique, elle, n’attend pas aussi longtemps pour le faire. Les danseurs et chanteurs entrent sur la scène un par un, se suivent. Ils se regardent avec un grand sourire, et un air de connivence ostentatoire. Des hommes et des femmes, pas plus de 35 ans, beauté évidente et insolente. Les vêtement sont pastels ou brillent. All right good night sont les mots qu’ils scandent en entrant sur scène, sourire incrusté sur le visage. Ces danseurs de Broadway, esquissent des pas de danse, comme ceux d’une revue américaine. Gestes mécaniques, ultra maîtrisés, synchronisés. All right Good night, la chanson, toujours dans ce sourire forcé nous rappelle qu’il s’agit en fait des derniers mots entendus dans la boîte noire de l’avion MH370 de la Malaysia Airlines. Mots attribués au pilote avant que l’engin ne se perde définitivement et disparaisse des radars. L’angoisse que l’on soupçonnait enfouis dans la légèreté de façade de ces sublimes pantins, nous saute alors à la figure. Sound Of music, performance signé Yan Duyvendak, chorégraphié par Olivier Dubois, se joue demain soir au théâtre de la Filature de Mulhouse, et c’est aussi l’un des moments à retenir de la Biennale de danse de Lyon. Comment avec des paillettes, et des sourires à pleine dents, comment avec cette folle beauté, cette jeunesse, la virtuosité d’une danse et d’un chant maîtrisé, et stéréotypé, à la sauce des standards pop américains actuels, on peut raconter, la crise économique mondiale, la fin de la civilisation, la guerre, le suicide les catastrophes écologiques. Comment toute l’angoisse de notre monde peut créer autre chose que de la simple colère, une émotion qui commence par du cynisme et de la distance. Et se transformer en une question. Qu’est-ce qu’on va faire de nous ? Preuve que nous pouvons y répondre par une certaine forme de beauté.

JUKEBOX

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

"Ton cœur bat encore...". La Femme avec le titre Saisis la corde qui figure sur son premier album Psycho tropical Berlin. "Ton cœur bat encore"… C’est un mort qui préside jusqu’au 10 janvier prochain l’assemblée nationale du Nicaragua. René Nuñez est en effet décédé la semaine dernière, mais le président Daniel Ortega a tout de même décidé, pour lui rendre hommage, de prolonger son mandat. Information que l’on apprend par le site de Libération. Un mandat posthume qui a permis par ailleurs au président Ortega et aux parlementaires d’entamer des débats sur le budget, et d’amputer un peu plus de 11 millions d’euros au secteur de la santé. C’est aussi une réforme votée par ce même parlement quelques mois auparavant, qui permettra à Daniel Ortega de se représenter une troisième à l’élection présidentielle, qu’il est sûr de remporter.

Chroniques

6H05
20 min

Paso doble, le grand entretien de l'actualité culturelle

Guy Delisle : "Chaque journée était pour Christophe André un yo-yo ascensionnel d’émotions"
6H25
3 min

Les Émois

Les Émois : Vendredi 23 septembre 2016
6H30
8 min

Journal de 6h30

Journal de 6h30 : Vendredi 23 septembre 2016
6H40
5 min

Le Journal des idées

Les mots sans les choses
6H45
9 min

Les Enjeux internationaux

Relations internationales : les nouvelles voies de l’action humanitaire
6H57
2 min

L'Humeur du matin par Guillaume Erner

L'Humeur du matin par Guillaume Erner : Vendredi 23 septembre 2016
7H00
12 min

Journal de 7h

"Nous avons sauvé la Sécu" affirme Marisol Touraine dans le journal les Echos ce matin : l'équilibre à quel prix ?
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......