LE DIRECT
Storyboard de Grande - / Vimala Pons & Tsirihaka Harrivel

Des nuits à compléter de nos histoires : GRANDE - de Vimala Pons et Tsirihaka Harrivel

59 min
À retrouver dans l'émission

Où il sera question d'une porte close qui s'envole, d'une culpabilité de 11 kg à porter, de soft City, d'une Europe clivante, d'une alliance américaine, du rôle et de l'incompréhension de la prison.

Storyboard de Grande - / Vimala Pons & Tsirihaka Harrivel
Storyboard de Grande - / Vimala Pons & Tsirihaka Harrivel Crédits : TOUT CA / QUE CA

C’est un moment que l’on doit compléter soi-même. Avec soi-même. Avec nos angoisses, nos espoirs, nos attentes. Un moment qui fait appel à notre vécu, et à nos peurs profondes. Nous en ferons de ce moment, nécessairement autre chose. Comment continuer à marcher quand on se sent écrasé. Par le poids de ses désirs, de ses responsabilités, de sa culpabilité. Comment retomber sur ses deux pieds après la chute. S’être laissé emmener trop loin, trop haut. Quand nos pieds ne touchent plus sol et que l’on est soudain amené à regarder en bas. Voir la distance qui nous sépare de la fin. La fin de la chute, la fin des choses. Pour alléger ces questions-là, il faut se les figurer. Au sens propre. Il faut porter une poutre de 11 kilos sur sa tête, et laisser les couteaux enragés s’y planter. Encaisser. Interrompre brièvement sa parole à chaque coup, et puis repartir aussi tôt. Il faut aussi pouvoir s’accrocher à une porte fermée. Hurler pour que la poignée bouge enfin. Et si elle ne bouge pas, il faut hurler plus fort, ne jamais lâcher. Il faut chercher à figurer tout cela, le rejet comme une porte close, la déception comme un grand bouquet de roses, qui s’effondre sur nous, la culpabilité comme une cette lourde poutre. Le chagrin comme une colonne dorique. Le chagrin de la fin, celui de l’échec, de la déception. N’avoir pas su être pour l’autre un pilier. N’avoir pas su construire. Nos corps comme des machines, qui n’en peuvent plus d’être remplies de linge, qui voudraient pouvoir séparer les couleurs comme les problèmes, changer de programme et la métaphore se file longtemps. Jusqu’à ce qu’il nous paraisse normal de voir sur cette scène du théâtre Monfort, le corps, la tête de Vimala Pons surmontée d’une machine à laver. GRANDE - , suivi d’un tiret nous invite à compléter en permanence. Jusqu’au titre. A compléter ce que l’on voit, avec ce qu’on a vécu. Une suite de revues entre cirque et music hall, par Vimala Pons et Tsirihaka Harrivel que l’on peut voir jusqu’au 6 mai au théâtre Monfort à Paris et juste après au théâtre de Strasbourg, au Bonlieu d’Annecy et aux Subsistances de Lyon. Il y a ces mots hurlés, pleurés parfois. Des mots qui disent qu’ils y croyaient. Qu’ils croyaient que ça aller marcher. Qu’ils allaient construire. Et puis il y a le regard, la main qui se tend, un pas de danse à deux, livré au début du spectacle avec son mode d’emploi. Une sorte de double tour, main dans la main, qui fait qu’à deux on change de route. Un pas qui veut dire, je te sors de là. De ce mauvais pas. Et peu importe ce que l’on trouvera ensemble. C’est un geste qui peut se reproduire à tout moment, à tout endroit de la route incertaine. Recommencer, faire mieux. Ou pire. Mais on ne se lâche pas. Des premières fois disent-ils eux-mêmes, des dernières fois, et au milieu, des répétitions.

JUKEBOX

Chroniques

6H05
20 min

Paso doble, le grand entretien de l'actualité culturelle

Reda Kateb : "Je suis d’une génération qui a toujours voté par défaut pour éviter le pire et ce n’est pas ma vision de la politique"
6H25
3 min

Les Émois

"Soft city" ou le doux enfer d'Hariton Pushwagner
6H30
8 min

Journal de 6h30

Journal de 6h30 : Mercredi 26 avril 2017
6H40
5 min

Le Journal des idées

Réinventer le quotidien
6H45
9 min

Les Enjeux internationaux

Amérique du Nord. Quel est l’avenir de l’ALENA (libre-échange Canada-États-Unis-Mexique) ?
6H57
2 min

L'Humeur du matin par Guillaume Erner

Vous en avez assez de donner la parole aux invités ?
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......