LE DIRECT
Des proches se retrouvent à Tijuana du même côté de la frontière entre le Mexique et les Etats-Unis, pendant 3 minutes

Etendre le temps de l'aube

1h
À retrouver dans l'émission

Où il sera question de frontières, de murs, de façade, du regard des écrivains sur notre vie, de combat exemplaires et d'essai au populisme

Des proches se retrouvent à Tijuana du même côté de la frontière entre le Mexique et les Etats-Unis, pendant 3 minutes
Des proches se retrouvent à Tijuana du même côté de la frontière entre le Mexique et les Etats-Unis, pendant 3 minutes Crédits : Jorge Duenes - Reuters

C’est une image serrée comme repliée sur elle-même. Un moment où la respiration n’est pas possible. On n’y pense à vrai dire même pas à cette repiration là. Donc impossible de décrire le décor autour, si ce n’est une tôle rouillé qui sert de pan de mur, ou la silhouette au loin d’un homme qui semble filmer la scène. Il y a aussi un homme posté contre ce mur rouge, dans ce qui ressemble à un uniforme. Mis à part ces quelques éléments de décor, mal définis, lointains, il n’y que des visage, pour remplir le champs. Des visages en larmes. Celui, maquillé, apprête d’une femme d’une cinquantaine d’années, qui ferme les yeux en serrant deux femmes contre elles. L'une d'elles, aux cheveux courts, de dos, pose sa tête sur l’épaule de la première. L’autre beaucoup plus jeune, adolescente, paraît chercher à camoufler sa tristesse, derrière ses lunettes, derrière quelques mèches de cheveux, le visage, les épaules comme rentrée dans ce pull violet trop grand, à capuche. Le visage contrit, crispé par des larmes qu’elle voudrait ne pas trop laisser sortir. C’est une scène de retrouvailles qui ressemble à une scène de deuil. Une composition de l’image, des corps et des visages, qui ressemble à celle que l’on peut voir sur ces photos de veillée funèbres, de cortège funéraire. On ne sait pas vraiment si ces femmes se retrouvent ou si elles s'apprêtent à se quitter. Peut-être les deux à la fois. Ces yeux tristement fermes du principal visage de cette trinité, sont les yeux d’un visage qui cherche à mémoriser ce moment. Celui de retrouvailles furtives, trop rares avec des proches laissés de l’autre côté. C’est une photo du journaliste Jorge Duenes à Tijuana à la frontière entre les Etats-Unis et le Mexique. Une frontière qui fait régulièrement place à des larmes. A celle de la séparation, de l’impossibilité. Celle de traverser, de rejoindre, d’être avec. La linea comme on l’appelle, vers laquelle des amants, des familles séparés se retrouvent régulièrement pour passer quelques instants ensemble, sans pouvoir se serrer dans les bras, sans trop pouvoir s’éterniser. Mais il y a eu il y a 10 jours, cette journée mondiale de l'enfance, où ces mêmes familles ont été autorisés pendant [3 minutes](http://Cette journée mondiale de l’enfance) à se retrouver du même côté Trois minutes aux allures de 3 secondes sans doute. Mais 3 minutes de vie intense, de réalité de l’autre, 3 minutes où pour une fois, l’évasion s’est trouvé hors du rêve. Avec l’envie retrouvée, malgré les annonces du moments, de retenter la traversée.

JUKEBOX

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Où il est question pour les citoyens du monde entier de s’engager à aller voir derrière les murs. Décidément il en a été pas mal question depuis le début de ces petits Matins. Et ce qui m’amène à vous parler de cette mobilisation aux Etats-Unis, Mobilisation, manifestations pour l’augmentation du salaire minimum de 11 à 15 dollars de l’heure. Mobilisation qui ont eu principalement lieu hier dans le Massachusetts et en Caroline du Nord, menés par des employés de fast-food, où un révérend, des sénateurs engagés dans cette lutte des travailleurs sociaux ont écumés les réseaux sociaux et notamment Twitter hier, menottés, escortés par les autorités en plein rassemblement, sous le hashtag ou mot clé #Fightfor15. Le journaliste Brad Lander qui est aussi passé par le poste de police a écrit hier dans le journal the Nation, "A l’ère Trump, le combat pour ces 15 dollars de l’heure nous offre une opportunité et un modèle rare de courage et de solidarité".

Chroniques

6H05
20 min

Paso doble, le grand entretien de l'actualité culturelle

Malik Chibane : "Dans mon film, il n’y a pratiquement pas d’allemands : ceux qui raflent sont des policiers français en uniforme"
6H25
2 min

Les Émois

La verticale du chaos ou Pr Fall de Yvan Brun et Tristan Perreton
6H30
7 min

Journal de 6h30

Journal de 6h30 : Mercredi 30 novembre 2016
6H40
5 min

Le Journal des idées

Littérature et société
6H45
10 min

Les Enjeux internationaux

États-Unis. Les premières déclarations et décisions du président élu Donald Trump
6H57
2 min

L'Humeur du matin par Guillaume Erner

Vous voulez faire un peu de populisme…
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......