LE DIRECT
Azzedine Alaïa, L'alchimie secrète d'une collection, 2018

Expo : Olivier Saillard "Azzedine ALAIA" / USA - Kavanaugh : un an après, un coup d'arrêt au mouvement #MeToo ? / Maintenant, la voiture est de droite

1h
À retrouver dans l'émission

Olivier Saillard vous parle de l’exposition "Azzedine ALAIA", et Marie-Cécile Naves des conséquences de la confirmation de de Brett Kavanaugh à la Cour Suprême pour le mouvement #MeToo. Guillaume Erner analyse la voiture au prisme du politique.

Azzedine Alaïa, L'alchimie secrète d'une collection, 2018
Azzedine Alaïa, L'alchimie secrète d'une collection, 2018 Crédits : © Andrea Aversa

@PetitsMatinsFC

Le Réveil Culturel par Tewfik Hakem :

Tewfik Hakem s'entretient avec Olivier Saillard, historien de la mode et commissaire de l’exposition, Azzedine ALAIA, L’alchimie secrète d’une collection, à la Maison Azzedine ALAIA, à Paris, jusqu’au 6 janvier 2019.

Le 18 novembre 2017, à Paris, l'un des couturiers français les plus talentueux disparaissait : Azzedine Alaïa, né quelques soixante-dix-sept ans plus tôt à Tunis. Une exposition rend hommage à son audace au 18 rue de La Verrerie, à Paris, là où le créateur imaginait ses plus fameuses silhouettes.

Le style Alaïa est très proche des femmes qui l'ont accompagné ; un style fait de courbes. On associe souvent le terme de "couturier" à Azzedine Alaïa, et aussi de "sculpteur" parce qu'il avait été étudiant dans la section Sculpture, mais aussi parce que les robes qu'il a pu imaginer, réaliser, concevoir sont des formes d'académie du corps qu'il a mis en mouvement.

Azzedine Alaïa, L'alchimie secrète d'une collection, 2018
Azzedine Alaïa, L'alchimie secrète d'une collection, 2018 Crédits : © Andrea Aversa

De sa Tunisie natale, je crois qu'il lui reste des noirs très profonds, des blancs très éclatants, des effets de contrastes. Je ne crois pas qu'il y ait des formes, il y a surtout des couleurs. En Tunisie, il avait le souvenir de voir des religieuses catholiques, très belles dans la blancheur de leur chemise ; il y a beaucoup de chemises blanches chez Alaïa. Il y a  aussi une Tunisie très brassée où toutes les communautés se rencontraient, bavardaient, riaient, il disait qu'il n'avait jamais eu la considération du racisme avant d'arriver en France.

Azzedine Alaïa, L'alchimie secrète d'une collection
Azzedine Alaïa, L'alchimie secrète d'une collection Crédits : © Andrea Aversa

Le Journal des Idées par Jacques Munier :

En raison d'un appel à la grève pour la défense des services publics émis par plusieurs organisations syndicales, nous ne sommes pas en mesure de diffuser l'intégralité de nos programmes habituels. Nous vous prions de nous en excuser.

Les Enjeux Internationaux par Xavier Martinet :

La vague #MeToo a emporté des dizaines d'hommes de pouvoir, de Hollywood à Washington, en passant par le sport ou la musique... et quand les Américains allument leur télévision, ce sont maintenant des femmes qui présentent les tranches matinales des plus grandes chaînes. Mais, Donald Trump, triomphant, a pu placer son poulain Brett Kavanaugh à la Cour Suprême, malgré des accusations de viol non éclaircies. C'est une victoire politique et une défaite pour le mouvement "MeToo", un an après son lancement. Pourra-t-il rebondir ?

Xavier Martinet s'entretient avec Marie-Cécile Naves, docteure en science politique, chercheuse à l’IRIS, vice-présidente du think tank "Sport et Citoyenneté"

L'Humeur du matin par Guillaume Erner :

Maintenant, la voiture est de droite. 

Absolument, la voiture est de droite comme le cannabis est à gauche, c’est l’un des grands virages pris par l’automobile, ces dernières années. Il a fallu l’effet conjugué du scandale du diesel, du discours de Donald Trump aux ouvriers de la General Motors, et de la limitation de la vitesse à 80 km/h, pour transformer tout automobiliste en droitiste. 

C’est nouveau. Avant la voiture était de droite ou de gauche, tout dépendait de la marque. Souvenez-vous, Peugeot et Renault, par exemple, deux manières différentes de glisser sa voiture dans l’urne. Pendant des années,  Renault, ce fut la Gauche, des voitures nées à Billancourt, dans une entreprise nationalisée, avec la 4 L née pour le Larzac. Peugeot-Citroën, au contraire, c’est la Droite ; des voitures de notables, de la DS à la 504. Depuis des lustres, les profs roulaient en Renault, les médecins en Citroën. 

Tous les présidents de droite ont roulé en Citroën : c’est une DS qui a sauvé la vie à De Gaulle au petit Clamart, Chirac a fêté sa victoire en CX. Piétinant tout le protocole, Nicolas Sarkozy est allé au Fouquet en Vel Satis mais heureusement il s’est ressaisi pour rouler ensuite en C6 Citroën, pâle déclinaison de la DS gaullienne, mais cela est une autre histoire... 

Aujourd’hui ces catégories ont volé en éclat, les présidents ne roulent plus, pas question de se couper d’une partie de leur électorat, à l’heure du « en même temps », même si le en même temps à fait son temps, Emmanuel Macron ne roule plus en Renault ou en Peugeot, j’imagine qu’on le transporte, mais en quoi, mystère, manifestement il n’a aucune envie de le montrer. 

La gauche lutte de tout son saoul contre la bagnole, la droite elle voudrait opposer un Droit Opposable à la Bagnole, c’est tout le sens de la bataille de Paris. Qu’elle que soit l’issue de cette bataille, la voiture est devenue trop clivante : toutes les voitures roulent à droite désormais, une sorte de concentré de la chasse, du nucléaire et de l’aéroport de Notre Dame des Landes. 

J’imagine qu’un jour une mission patrimoine menée par Stéphane Bern ou un autre se penchera sur son sort pour déterminer comment conserver les 504 Peugeot ou les CX Prestige, tout comme on pense à conserver l’abbaye de Longpont ou le parlement de Bretagne. Il y a eu le loto du patrimoine, on créera alors l’auto du patrimoine. 

@PetitsMatinsFC

Chroniques

6H02
25 min

Le Réveil culturel

Olivier Saillard : " Les femmes de corps mais aussi d'esprit inspiraient Azzedine Alaïa "
6H30
10 min

Journal de 6h30

JOURNAL DE 6H30 du mardi 09 octobre 2018
6H40
5 min

Le Journal des idées

Emission annulée en raison du mouvement de grève nationale
6H45
11 min

Les Enjeux internationaux

USA - Kavanaugh : un an après, un coup d'arrêt au mouvement #MeToo ?
6H57
2 min

L'Humeur du matin par Guillaume Erner

Maintenant, la voiture est de droite
Intervenants
  • Historien français de la mode. Commissaire de l’exposition, Azzedine ALAIA, L’alchimie secrète d’une collection, à la Maison Azzedine ALAIA, à Paris, jusqu’au 6 janvier 2019.
  • Politologue, spécialiste des Etats-Unis. Directrice de recherche à l’IRIS (Institut des Relations Internationales et Stratégiques) où elle dirige l’Observatoire Genre et Géopolitique.
L'équipe
À venir dans ... secondes ...par......