LE DIRECT
© Ferhat Bouda

Ferhat Bouda expo "Les Berbères" / La guerre-monde / Tunisie / Le jean "extreme cut out"

1h
À retrouver dans l'émission

Ferhat Bouda vous parle de son exposition "Les Berbères", et Youssef Cherif de la démocratie tunisienne. Les chroniques s'intéressent à la dimension planétaire de la 2ème guerre mondiale et au jean "extreme cut out".

© Ferhat Bouda
© Ferhat Bouda Crédits : Agence VU

@PetitsMatinsFC

Le Réveil Culturel : Tewfik Hakem s'entretient avec Ferhat Bouda, photographe, pour Les Berbères à la galerie de la Scam à Paris jusqu’au 18 mai, une exposition réunissant son travail autour des Amazighs, les Berbères, et leur culture singulière et ancestrale aujourd'hui en train de disparaître. De ses voyages au Niger et au Maroc, l'artiste rapporte des images précieuses et puissantes.

La plupart des communautés berbères que j’ai photographiées sont celles qui sont loin de la globalisation et de l’influence de la technologie. Leur situation géographique, rude, isolée, les oblige à vivre ensemble, il y a l’entraide et surtout la tolérance…

Kabylie
Kabylie Crédits : © Ferhat Bouda

La misère économique n’existe pas en Kabylie, les gens ont des champs, travaillent, construisent eux-mêmes leurs maisons, ils ont une certaine indépendance. Je ne sais pas si vous connaissiez la Kabylie avant le Printemps noir, depuis 2001 il y a un grand changement, une grande misère politique. Cette Kabylie est peut-être oubliée. Aujourd'hui dans le visage des gens, il y a plus que la tristesse...

Kabylie
Kabylie Crédits : © Ferhat Bouda

Ma grand-mère était une très grande résistante pendant la révolution. J’avais de la peine pour elle parce que quand elle est devenue vieille et qu’elle ne pouvait plus travailler dans les champs, je la voyais devant sa télé, ne comprenant aucun mot, elle n’a même pas le droit de voir la télé avec sa langue maternelle alors qu’elle a tout fait pour que l’Algérie soit indépendante. Ça m’a tellement touché que j’ai décidé de venir en France pour faire un jour un film pour elle. Je suis venu comme tous les immigrés et un jour sur un chantier dans la boue à Paris j’ai trouvé un appareil photo… Je n’avais pas de papiers mais je suis un rêveur et je voulais réussir. C’est comme ça que je suis venu à la photographie.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Le Journal des Idées par Jacques Munier : La guerre-monde. Alors qu’on célèbre aujourd’hui la fin de la Seconde guerre mondiale en Europe, on peut s’intéresser à sa dimension planétaire.

L’histoire de la Seconde guerre mondiale est encore aujourd’hui un vaste chantier où demeurent de grandes zones d’ombre. Ne serait-ce que le bilan exact des victimes. On dispose seulement d’un « ordre de grandeur » qui a une valeur symbolique pour prendre la mesure de l’ampleur de la tragédie, comme pour les cinq ou six millions de victimes de la Shoah. Le chiffre estimé pour l’ensemble du conflit mondial indique la jauge colossale de cinq fois celui de la Grande Guerre, qui fut une sorte de répétition générale au point de vue industriel et de la guerre totale, soit cinquante à soixante millions de morts. Deux historiens avaient dirigé en 2015 une entreprise collective « d’histoire globale » à la mesure de l’ampleur de l’événement, montrant comment ce processus de mondialisation avait modifié les catégories et les représentations de l’espace et du temps, formant « un monde en soi » et à bien des égards « commun », jusque dans les pratiques sociales, comme la vie nocturne, celle des partisans mais aussi celle des simples civils… Leur volumineux ouvrage portait ce titre éloquent : La guerre-monde. Alya Aglan et Robert Frank se référaient là à ce que Fernand Braudel avait appelé en son temps une « économie-monde ».

Les Enjeux Internationaux par Xavier Martinet : Premières élections municipales en Tunisie depuis 2011. Parmi les régions où les pays du Golfe entretiennent une politique étrangère interventionniste, c’est le théâtre tunisien qui semble le plus îgnoré. Pourtant, les dirigeants de la fédération monarchique y mènent une bataille contre le Qatar, l’islam politique et, par extension, la démocratie. 

La démocratie tunisienne : champ de bataille des rivalités dans le Golfe ? Xavier Martinet s'entretient avec Youssef Cherif, chercheur en relations internationales au Columbia Global Center de Tunis.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

L'Humeur du matin par Guillaume Erner : C’est l’été et avec lui son cortège de mauvaises nouvelles… Ou plus exactement de mauvaises nouveautés… 

Car, l’été, apparaissent les tendances de l’été et notamment le jean « extreme cut out », la dernière invention de la mode. Alors, pour décrire ce jean, que vous ne porterez probablement pas : jusqu’ici vous aviez des jeans troués, je veux dire achetés déjà troués, puis des jeans déjà déchirés, mais alors franchement déchirés. 

Et voici maintenant le jean extreme cut out, lequel est au pantalon ce que le haïku est aux hommes de bonne volonté. Je veux parler de la saga de Jules Romains en 27 volumes, ou pour le dire de manière moins lettrée, à côté d’un jean extreme cut out, le string peut ressembler à un col roulé. Inutile par ailleurs de vous dire que le jean extreme cut out, bien qu’étant doté d’un pouvoir couvrant extrêmement mince, se négocie 150 dollars, à peu près 130 euros. Une somme importante si on la ramène au centimètre carré de tissu. Reste une question, qu’avons-nous fait pour mériter cela ? 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

@PetitsMatinsFC

Chroniques

6H02
26 min

Le Réveil culturel

Ferhat Bouda : "Sur le visage des Berbères que je photographie, je vois des années, des siècles, l’innocence et la dureté"
6H30
10 min

Journal de 6h30

JOURNAL DE 6H30 du mardi 08 mai 2018
6H40
5 min

Le Journal des idées

La guerre-monde
6H45
10 min

Les Enjeux internationaux

La démocratie tunisienne : champ de bataille des rivalités dans le Golfe ?
6H57
2 min

L'Humeur du matin par Guillaume Erner

Le jean extrem cut out
Intervenants
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......