LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
"La Liberté" de Guillaume Massart.

Cinéma : Guillaume Massart / Les paradoxes de l’éloquence / Union européenne vs USA / Karl Lagerfeld est mort alors que son vestiaire triomphait…

1h
À retrouver dans l'émission

Guillaume Massart vous parle de son documentaire "La Liberté", et Pascal Boniface

"La Liberté" de Guillaume Massart.
"La Liberté" de Guillaume Massart. Crédits : © Norte Productions

@PetitsMatinsFC

Le Réveil Culturel par Tewfik Hakem :

Tewfik Hakem s'entretient avec Guillaume Massart autour de son documentaire _La Liberté_. C'est un film en immersion dans une prison bien particulière, Casabianda, située en Corse. Prison bien particulière, car elle est à ciel ouvert. Un décor de carte postale à la place de barreaux peut-il mieux préparer les détenus à la réinsertion dans la société ? Réponse à cette question, entre autres, avec le cinéaste.

"La Liberté" de Guillaume Massart.
"La Liberté" de Guillaume Massart. Crédits : © Norte Productions

Cette prison est située dans la plaine orientale de Corse, à mi-chemin entre Ajaccio et Bastia. En France elle est unique en son genre. Nous trouvons par contre d'autres prisons à ciel ouvert en Europe, notamment en Europe du Nord. Cette prison existe depuis la Libération, les bâtiments ont été construits en 1948 et depuis elle est ouverte ; c'est tout le paradoxe d'une prison, qu'elle soit ouverte. C'est pour cela que j'ai voulu y aller, j'ai voulu essayer de comprendre le fonctionnement de cet endroit. 

"La Liberté" de Guillaume Massart.
"La Liberté" de Guillaume Massart. Crédits : © Norte Productions
Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Le Journal des Idées par Jacques Munier :

La mise en œuvre du grand débat national témoigne en creux d’une érosion de la parole publique, celle des politiques mais aussi celle, plus quotidienne, qui entretient le lien social.

Nous sommes entrés dans l’ère du clash, estime Christian Salmon dans un livre publié chez Fayard sous ce titre. Le Brexit, l’élection de Donald Trump, la rhétorique populiste, le harcèlement numérique illustrent une brutalisation des échanges qui peut à juste titre susciter la nostalgie de formes plus policées du débat citoyen. C’est l’objet du dossier proposé par le mensuel Sciences Humaines : l’art de parler. Entre vérité et persuasion, l’éloquence a bien des ambiguïtés mais elle aussi des vertus civiques, ce que le philosophe Habermas désignait comme l’éthique de la discussion. Nicolas Roussellier en retrace l’histoire entre grandeur et décadence

Il faut non seulement convaincre mais aussi toucher, disait Voltaire. C’est là toute la subtilité de l’art oratoire. Les éditions Rivages poche publient la semaine prochaine un grand classique de la pensée chinoise, IVe siècle avant notre ère, L’art de la persuasion, qui est à la diplomatie l’équivalent de L’Art de la guerre de Sunzi

Les Enjeux Internationaux par Xavier Martinet :

La 55ème Conférence de Munich sur la sécurité s'est achevée le weekend dernier sur un constat de divergences profondes. La relation entre USA et UE est tendue, Washington a multiplié les griefs envers ses alliés de l'OTAN. Face à cette situation, l'UE tente de développer sa propre stratégie. Union Européenne - USA : quelle autonomie stratégique ?

Xavier Martinet s'entretient avec Pascal Boniface, directeur de l'IRIS (Institut de relations internationales et stratégiques).

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

L'Humeur du matin par Guillaume Erner :

Karl Lagerfeld est mort alors que son vestiaire triomphait… 

Le noir, le slim dont il avait fait sa silhouette mais aussi, ne l’oublions pas, le gilet jaune dont il avait assuré la promotion – « c’est laid ça ne va avec rien mais ça peut vous sauver la vie » disait-il. Un Gilet jaune aujourd’hui signe de distinction sociale, le bas versus le haut, rappelant que toute mode relève de la stratégie de distinction. 

Pourtant Lagerfeld n’était pas un dominant comme les autres. Bien sûr, il était le descendant d’une famille richissime, il amassa une fortune considérable, il ne savait pas exactement combien il avait de maisons, et voisinait surtout avec le haut du panier, voire le haut du haut, maniait un art de la provocation qui l’a protégé sa vie durant de toute action humanitaire, à la différence des autres couturiers qui ont généralement tous leur bonne cause. 

Mais pour le reste Karl Lagerfeld était essentiellement un différent, un inclassable. Tout dans la trajectoire de Lagerfeld était différent et d’abord son homosexualité, parfaitement assumée à une époque où celle-ci n’était pas encore acceptée, tandis que nombre de couturiers qui étaient ses contemporains l’ont vécu de manière douloureuse, pour lui elle allait de soi, ne méritant même pas que l’on s’y arrête. Son existence toute entière était placée sous le signe de la différence, introduisant le mauvais goût dans le bon parce que c’était ça le bon goût pour lui — l’Allemagne dans la France — refusant strictement tout lieu commun au point de lâcher à intervalle réguliers des énormités… 

Eh bien, c’est cette différence-là qui lui a permis non pas d’être à la mode, mais de mourir à la mode — il aurait vécu 120 ans, il aurait été à la mode jusqu’à 120 ans… C’est cela aussi sa singularité car d’ordinaire, si l’on en croit Cocteau, la mode meurt jeune c’est même à cela qu’on la reconnaît… Sa différence, il l’a cultivée parce que c’est cela l’essence de la mode : proposer à chacun une manière de se distinguer, une manière de se distinguer qui parle au plus grand nombre. 

Comme le pensait le sociologue Georg Simmel, la mode vient souvent de l’étranger, elle est fréquemment importée d’ailleurs. Les « différents », les monstres sociaux, ont d’autant plus de facilité à inventer la mode, qu’ils ne partagent pas les appartenances moyennes d’une société. Et c’est pour cela qu’au final la mode appartient à tous. 

@PetitsMatinsFC 

Chroniques
6H02
26 min
Le Réveil culturel
Guillaume Massart : "c'est une prison sans barreaux mais il y en a cependant la persistance rétinienne"
6H30
10 min
Journal de 6h30
JOURNAL DE 6H30 du mercredi 20 février 2019
6H40
5 min
Le Journal des idées
Les paradoxes de l’éloquence
6H45
10 min
Les Enjeux internationaux
Union Européenne - USA : quelle autonomie stratégique ?
6H57
2 min
L'Humeur du matin par Guillaume Erner
Karl Lagerfeld est mort alors que son vestiaire triomphait…
Intervenants
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......