LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Dédales aux éditions Cornélius.

BD : Charles Burns - Refaire l’histoire - Le Rwanda s'engage à accueillir des migrants évacués de Libye - Et si le monde n’avait aucun sens ?

1h
À retrouver dans l'émission

Charles Burns vous parle de sa BD "Dédales", et Camille Le Coz de l'engagement rwandais sur la question migratoire. Les chroniques s'intéressent à la revue semestrielle "Bulb" et à la possible inexistence de l'héritage de Johnny.

Dédales aux éditions Cornélius.
Dédales aux éditions Cornélius. Crédits : © Charles Burns

Le Réveil Culturel par Tewfik Hakem :

Tewfik Hakem s'entretient avec le dessinateur américain Charles Burns, pour  la sortie de sa BD, Dédales, aux éditions Cornélius, premier volume d’une trilogie annoncée qui contient tous les thèmes chers au grand auteur américain ; le dédoublement de la personnalité, la porosité entre mondes extérieurs et mondes intérieurs, entre le réel impossible à cerner et ses multiples représentations par le dessin, le cinéma, la bd. Ce récit à caractère autobiographique et introspectif oscille entre la romance, le thriller psychologique et l'hommage au cinéma d'horreur. Traduction de Marguerite Capelle.

Pour écouter l'intégralité de cet entretien :

Le Journal des Idées par Jacques Munier :

Refaire l’histoire : le quotidien Libération vient de lancer une revue numérique consacrée aux idées : Bulb, « pour prendre les idées par la racine ».

Pour écouter l'intégralité de cette chronique :

Les Enjeux Internationaux par Julie Gacon :

Dans le cadre d'un accord signé avec l'Union africaine et le Haut commissariat aux réfugiés, Kigali doit recevoir 30 000 migrants africains dans les prochains mois. Un dispositif qui ne fonctionnera que si l'Union européenne le soutient financièrement.

Julie Gacon s'entretient avec Camille Le Coz, analyste au sein du think tank Migration Policy Institute.

Pour écouter l'intégralité de cet entretien :

L'Humeur du matin par Guillaume Erner :

Et si le monde n’avait aucun sens ?

Et si le monde n’avait aucun sens, et si Johnny n’avait pas d’héritage ? Je dis cela parce que j’ai lu quelque part que Johnny, d’après les derniers décomptes devait à peu près 30 millions d’euros au fisc tandis que son patrimoine s’élevait peu ou prou à 30 millions, ce qui veut dire que l’héritage de Johnny s’élève, si mes calculs sont bons, à environ 30 moins 30, c’est-à-dire a peu près à zéro. 

Pour écouter l'intégralité de cette chronique :

@PetitsMatinsFC

Chroniques
6H03
26 min
Le Réveil culturel
Charles Burns et ses doubles inquiétants
6H30
9 min
Journal de 6h30
JOURNAL DE 6H30 du vendredi 18 octobre 2019
6H40
5 min
Le Journal des idées
Refaire l’histoire
6H45
10 min
Les Enjeux internationaux
Le Rwanda s'engage à accueillir des migrants évacués de Libye
7H00
12 min
Journal de 7 h
Accord sur le Brexit : le statut de l'Irlande et la déclaration politique, deux points de blocage qui ont beaucoup évolué
Intervenants
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......