LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Anne Pauly.

Littérature : Anne Pauly - La passion dévorante de l’envie - Burkina Faso - Privatisation de la FDJ

59 min
À retrouver dans l'émission

Anne Pauly vous parle de son roman "Avant que j’oublie", et Romane Da Cunha Dupuy de la lutte antiterroriste au Burkina Faso. Les chroniques s'intéressent à l’envie et à la jalousie, et aux contradictions de la privatisation de la FDJ.

Anne Pauly.
Anne Pauly. Crédits : Joël Saget - AFP

Le Réveil Culturel par Tewfik Hakem :

Tewfik Hakem s'entretient avec l’écrivaine Anne Pauly, pour la parution de son roman Avant que j’oublie aux éditions Verdier, texte intimiste et autobiographique où l'écrivaine raconte la mort de son père tout en essayant de dresser son portrait. Il était tout à la fois Attila et amant fragile, racaille unijambiste, roi misanthrope et père poule : c'est l'histoire d'un homme abîmé par la vie raconté par sa fille qui s'apprête à vivre désormais sans lui.

Pour écouter l'intégralité de cet entretien :

Le Journal des Idées par Jacques Munier :

Enquête sur l’un des ressorts les plus puissants et les plus inavoués des relations en société : l’envie et la jalousie.

Pour écouter l'intégralité de cette chronique :

Les Enjeux Internationaux par Julie Gacon :

L'histoire du Burkina Faso est jalonnée de ces "initiatives citoyennes" pour construire et défendre la Nation. Julie Gacon s'entretient avec Romane Da Cunha Dupuy, qui a travaillé sur les groupes d'autodéfense Kogwléogo, apparus en 2014 pour lutter contre les vols, mais qui s'investissent dans la lutte antiterroriste.

Pour écouter l'intégralité de cet entretien :

L'Humeur du matin par Hervé Gardette :

La privatisation de la Française des Jeux me laisse un peu dubitatif.

Peut-être faites-vous partie de ces particuliers qui ont déjà acheté pour 200 millions d'euros d'actions de la Française des Jeux, soit environ 1/3 de la part qui leur est allouée ? De leur point de vue de boursicoteurs, ils ont bien raison de l'avoir fait, dans la mesure où la FDJ est une entreprise à qui l'avenir ne fait pas peur. Sa clientèle n'est pas seulement massive (il y aurait 29 millions de joueurs en France). Elle est aussi captive : le perdant joue dans l'espoir de gagner un jour, le gagnant joue dans l'espoir de regagner un jour.

Pour écouter l'intégralité de cette chronique :

@PetitsMatinsFC

Chroniques
6H03
26 min
Le Réveil culturel
Anne Pauly : "Le tragique, je trouve souvent le moyen de m’en amuser"
6H30
10 min
Journal de 6h30
JOURNAL DE 6H30 du lundi 11 novembre 2019
6H40
5 min
Le Journal des idées
La passion dévorante de l’envie
6H45
11 min
Les Enjeux internationaux
Burkina Faso: le chef de l'Etat appelle les citoyens à participer à la lutte contre les groupes djihadistes
7H00
12 min
Journal de 7 h
Élections législatives en Espagne : le Premier ministre socialiste en tête mais n'améliore pas ses chances de gouverner
Intervenants
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......