LE DIRECT
Adèle Exarchopoulos dans le film "Revenir" de Jessica Palud.

Cinéma : Jessica Palud et Niels Schneider - Fréquence prison - Réforme pénale dans les pays d'Afrique - Curtis est-il coupable ?

59 min
À retrouver dans l'émission

Jessica Palud et Niels Schneider vous parlent du film "Revenir", et Yasmine Bouagga de l'enjeu central des prison dans les politiques africaines. Les chroniques s'intéressent à l'univers carcéral et au chien Curtis, au cœur d'un fait divers.

Adèle Exarchopoulos dans le film "Revenir" de Jessica Palud.
Adèle Exarchopoulos dans le film "Revenir" de Jessica Palud. Crédits : Copyright Thierry Valletoux / Fin Août Productions

Le Réveil Culturel par Tewfik Hakem :

Tewfik Hakem s'entretient avec la scénariste, réalisatrice Jessica Palud à propos de son premier long-métrage Revenir, en compagnie de l'acteur principal du film, Niels Schneider. Parce qu'il sait sa mère malade,Thomas revient dans la ferme où il est né, douze ans après avoir fui. Sa famille, c'est son frère qui s'est suicidé, son père avec qui rien n'a jamais été possible, la compagne de son frère et le petit garçon qu'ils ont eu ensemble, la ferme, les non-dits, la nature. Un film librement adapté du roman de Serge Joncour, _L'amour sans le faire_.

Pour écouter l'intégralité de cet entretien :

Le Journal des Idées par Jacques Munier :

Les Petits matins ouvrent le dossier de l’univers carcéral : femmes détenues et jeunes du ghetto dans Le Journal des idées, les prisons en Afrique dans Les Enjeux internationaux.

Pour écouter l'intégralité de cette chronique :

Les Enjeux Internationaux par Julie Gacon :

Julie Gacon s'entretient avec Yasmine Bouagga, sociologue, qui travaille sur les politiques pénales de plusieurs pays d'Afrique. Elle explique en quoi la prison est un enjeu central des transitions politiques, ainsi que des programmes de financement développés par les bailleurs internationaux.

Pour écouter l'intégralité de cet entretien :

L'Humeur du matin par Guillaume Erner :

Curtis est-il coupable ? Oui, Curtis est-il un meurtrier ? C’est la question que beaucoup de gens se posent aujourd’hui. Et si vous vous ne la posez pas, c’est peut-être parce que vous êtes comme France Culture, vous vous intéressez peu aux faits divers. Mais ceux que les crimes fascinent se passionnent depuis quelques jours pour la culpabilité ou l’innocence de Curtis. « Curtis ferait un coupable idéal » a titré L’Union de Reims hier. « Je me suis dit que Curtis allait me tuer » explique un témoin dans Le Parisien d’il y a deux jours. 

Soutiens et détracteurs de Curtis s’organisent. Une cagnotte destinée à sa défense a recueilli un peu moins de 7000 Euros, mais cette somme récoltée a été, semble-t-il, dérobée par une personne indélicate, si l’on en croit Le Courrier Picard. Alors qui va payer les frais d’avocat de Curtis ? Si vous pensez que Curtis pourrait payer ses avocats, c’est que vous ignorez que Curtis est un chien. 

Pour écouter l'intégralité de cette chronique :

@PetitsMatinsFC

Chroniques

6H03
26 min

Le Réveil culturel

Jessica Palud : "Les drames dans le milieu agricole aujourd'hui on en parle, il y a quatre, cinq ans, on les taisait"
6H30
2 min

Journal de 6h30

JOURNAL DE 6H30 du mercredi 29 janvier 2020
6H40
5 min

Le Journal des idées

Fréquence prison
6H45
11 min

Les Enjeux internationaux

"Dans certains pays d'Afrique, la réforme pénale est aussi un marché"
7H00
12 min

Journal de 7 h

Benjamin Netanyahu tout sourire aux côtés de Donald Trump, hier à la Maison Blanche
Intervenants
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......