LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Donald Trump le 18/12/2018.

Livre : Laurent Gaudé / Retrait des troupes américaines de Syrie / Noel est la plus politique des fêtes

59 min
À retrouver dans l'émission

Laurent Gaudé vous parle de son roman "Salina, les trois exils", et Adel Bakawan des conséquences pour les combattants kurdes du retrait des troupes américaines de Syrie. La chronique vous explique l'aspect politique de Noël.

Donald Trump le 18/12/2018.
Donald Trump le 18/12/2018. Crédits : Brendan Smialowski - AFP

@PetitsMatinsFC

Le Réveil Culturel par Tewfik Hakem :

Tewfik Hakem s'entretient avec le romancier Laurent Gaudé, pour la parution de son roman, Salina, les trois exils, aux éditions Actes Sud, ou l'histoire de Salina, venue de loin, étrangère à jamais, déposée nourrisson, sans identité, sur un seuil de porte du village du clan des Djimba...

Salina, les trois exils, sonne comme un conte africain - ou une tragédie antique - lequel avant d'être un roman était du théâtre. On est en Afrique, et pourtant, cela se passe dans une Antiquité un peu indéterminée que je n'avais pas envie de fixer. Il y a des noms, mais il était important qu'ils évoquent une pluralité, pour que tout reste ouvert.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Les Enjeux Internationaux par Emilie Chaudet :

Mercredi soir le président des Etats- Unis Donald Trump annonce dans un tweet un retrait important de ses troupes de Syrie, avec ces quelques mots « nous avons vaincu l’Etat Islamique en Syrie, la seule raison de notre présence là bas pendant mon mandat »... Ses alliés de la coalition anti-Etat Islamique ne sont pas du tout d’accord sur la fin proclamée de Daech. Ni le Pentagone. Donald Trump a pris cette décision seul, sans soutien ni concertation préalable. En tous cas, si l’on en croit les déclaration de Donald Trump ce sont donc 2000 soldats américains qui quitteront le sol syrien d’ici à une centaine de jours, peut-être moins.

Emilie Chaudet s'entretient avec Adel Bakawan, Docteur en sociologie politique, chercheur associé à l'Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS) de Paris.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

L'Humeur du matin par Guillaume Erner :

Vous avez décidé de célébrer la trêve de Noël…

Oui, je souhaitais vous faire partager une humeur de Noël, une humeur apolitique, une humeur sans fin du monde, sans gamins prêts à faire un « shutdown » si on ne leur offre pas le mur qu’ils souhaitent à Noël, un Noël sans lire un extrait de l’argumentaire que la République en Marche propose pour défendre la politique du gouvernement à Noël, un Noël sans gilet jaune, juste avec du rouge, et attention du rouge couleur de père Noël … 

Oui mais voilà je me dis qu’il n’y a pas plus politique aujourd’hui que la fête de Noël. Noël concentre à peu près toutes les querelles du moment, Noël c’est tout d’abord la fête du pouvoir d’achat avec l’obligation de recevoir un cadeau et donc d’en offrir un aussi, autant dire que Noël c’est la fête du « potlatch » — le potlatch, ce terme en anthropologie qui désigne ce processus au terme duquel le cadeau engage, celui qui reçoit un cadeau doit en offrir un autre, et un autre plus beau et ainsi de suite, jusqu’au sacrifice suprême… 

En somme le cadeau n’est en rien gratuit, le cadeau n’est pas un cadeau, le cadeau est très politique. Très politique, d’autant plus que le cadeau engage un vrai modèle de société. Après tout pourquoi ne pas choisir la décroissance le 23 décembre – s’il y a un jour où il faut choisir d’être décroissant, c’est bien le jour de Noël – de la même façon que s’il y a un jour où il est opportun d’être célibataire c’est le jour de la Saint Valentin, parce que c’est ce jour-là ou vous pouvez remporter la mise – bref être décroissant le 23 décembre cela permet de se dispenser d’acheter le moindre cadeau – vous aurez ainsi la possibilité d’annoncer à la cantonade que vous n’avez acheté aucun cadeau non par pingrerie bien entendu, non par désintérêt pour les autres – comment en douter – vous n’avez rien acheté pour des raisons absolument politiques. 

Noel est la plus politique des fêtes, et je mets la religion de côté, parce qu’à Noël il y a des cadeaux, autrement dit un choix à faire par rapport à la société de consommation, mais il y a aussi un repas, et alors là, le repas c’est désormais un exercice impossible… Elaborer un menu pour plus d’une personne par les temps qui courent, mieux vaut abandonner… Entre les écolos, les vegan, les flexitariens, ceux qui pensent que l’huile de palme est un fléau pour la planète, ceux qui sont contre le tofu parce qu’ils estiment que le soja est nécessairement OGM, faire un repas pour Noël est devenu une mission quasi impossible. 

Voilà pourquoi je vous suggère ce soir de vous mettre au lit tôt, sans dinde et sans marron, c’est le plus beau cadeau que vous puissiez vous faire. 

@PetitsMatinsFC

Chroniques
6H02
27 min
Le Réveil culturel
Laurent Gaudé : "Ce que j'aime dans la mythologie, c'est que la faille reste ouverte sur sa béance"
6H30
9 min
Journal de 6h30
JOURNAL DE 6H30 du lundi 24 décembre 2018
6H40
16 min
Les Enjeux internationaux
Retrait des troupes américaines de Syrie : quelles conséquences pour les combattants kurdes ?
6H57
2 min
L'Humeur du matin par Guillaume Erner
Noël est la plus politique des fêtes
Intervenants
  • Ecrivain
  • directeur du département recherche de l'Institut de Recherche et d'Études Méditerranée Moyen-Orient (iReMMO), directeur du Centre de Sociologie de l'Irak (CSI/ Université de Soran)
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......