LE DIRECT

Marcher dans une aube déserte: les "Paysages Sourds" de Gérard Laurenceau

59 min
À retrouver dans l'émission

Où il sera question d'une route qui n'existe plus, d'une forêt après la pluie, d'une première revue, de la scène internationale, des relations franco-russes, d'une profanation de plus.

C’est une route complètement vide. Il y a eu du passage et puis là, pendant quelques instants, quelques heures, plus rien. Seule la pluie. Le ciel blanc. Ce sont des paysages sourds. On peut entendre jusqu’aux aiguilles d’une montre. Un rythme lent et métallique qui s’incruste dans notre paysage interne. Qui le cadence de brume et de pluie. Personne d’autre que nous à ce moment là ne peut entrer. Les portes sont fermées et les volets clos eux aussi. Comme si personne n’habitait dans ces villages. Comme si les routes n’existaient plus sur les cartes. Des herbes hautes font barrages au milieu de rails où les trains ne passent plus. Comme les vestiges d’un voyage, qui, à un moment, a été possible. C’est une étendue vide et grise, mais qui nous accueille qui nous dit que la vie ici, peut-être douce. Une bulle. Juste un passage. Ce moment, juste après la pluie. L’odeur de la terre mouillée, du goudron mouillé. Cette sensation de silence qui nous envahit. Dépasse les frontières du paysage. Cet état où l’on hésite entre rester encore un peu chez soi, ou sortir enfin. Être le premier à sortir. Etre seul sur cette route humide et calme. Cette sensation qui ne dure pas, que l’on aimerait retenir à ce moment là, d’un extrême confort intérieur qui côtoie dans une même âme, une infinie mélancolie. C’est une frontière, une bordure. D’un état d’âme vers un autre, d’une forêt à une route, de la route à l’entrée d’un village. On se tient ici, en bordure de quelque chose. Au bord de nous même. Là où les ponts sont bien cachés. Se fondent au reste du paysage. Des paysages sourds de Gérard Laurenceau, qui n’entendent rien, nous enveloppe dans ce silence, les saisons, le temps passent au second plan, puisqu’il est toujours l’heure de la transition, du pas de plus vers le vide, d’un éveil vertical.

Chroniques

6H05
20 min

Paso doble, le grand entretien de l'actualité culturelle

Ariane Bois : "J’évoque le New-York des années 70, encore dangereux mais aussi avant le sida et donc libre, revendicateur, délicieux…"
6H25
3 min

Les Émois

La Revue ou le corps sans cliché.
6H30
8 min

Journal de 6h30

Journal de 6h30 : Lundi 29 mai 2017
6H40
5 min

Le Journal des idées

OTAN, G7: les grands défis
6H45
10 min

Les Enjeux internationaux

Russie. Visite du président Poutine en France : les relations franco-russes
6H57
2 min

L'Humeur du matin par Guillaume Erner

L'Humeur du matin par Guillaume Erner : Lundi 29 mai 2017
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......