LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
“Le maillot noir”, Naples, 1982

Ouvrir les yeux, savoir s'arrêter pour regarder: le maillot noir de Claude Nori

57 min
À retrouver dans l'émission

Où il sera question d'un maillot de bain noir, d'une plage napolitaine, d'un journal non censuré, du centenaire de la révolution russe, du splee et de l'illusion lyrique, de la politique étrangère de Donald Trump, et des Casques Blancs syriens nominés aux Oscars.

“Le maillot noir”, Naples, 1982
“Le maillot noir”, Naples, 1982 Crédits : Claude Nori / Courtesy Polka Galerie

C’est l’image d’un été. Une vision de cinéma. On a même du mal à l'imaginer en couleurs tant elle n’appartient pas à la réalité. Une image devant laquelle il faut oser se positionner, pour savoir ou non si on l’emporte avec soi. C’est une vision de la beauté. Une jeune fille qui sort de l'eau. Et ce visage qui nous donne une leçon d’insouciance. Un visage tout juste sorti de l’enfance. Des joues encore pleines, des yeux noirs brillants, déjà sûrs de leur effet. Un corps qui ne remplit pas encore tout à fait ce maillot de bain noir, une pièce,échancré, qui pourrait être à lui même le symbole de la plage italienne, de ce lieu d'un autre temps, près du petit port de Mergellina. Une fine chaîne en argent encercle son cou où se battent quelques mèches de cheveux mouillées qui échouent sur les épaules. C’était il y a 35 ans, cela aurait pu être encore avant, ou alors l’été dernier. Il y a à Naples ce temps qui s’est arrêté. Surtout l’été. Claude Nori explique qu’il passe devant cette jeune fille. Il la dépasse. Se dit qu’il ne doit pas aller plus loin que ses pas et son regard doivent à nouveau le mener vers elle. C’est un moment dans le processus photographique, en suspension. On se dit qu'on a marché plus vite que notre regard. Que l'on risque, si on ne s'arrête pas, si on ne se retourne pas, de passer à côté d'une image. Ce moment où une photo devient une chance qu’on peut laisser filer ou qu'on décide de saisir complètement. Comme un défi adolescent. « Mon cœur s’est mis à battre » explique le photographe dans un article en ligne de la revue Polka. Le corps s’arrête. L’œil ne s’est pas trompé. 200 mètres plus tard la jeune fille n’a pas bougé, toujours adossée contre une colonne sur un petit balcon, qui donne sur un embarcadère. On comprend, en la regardant, que la photo a été prise sans question, comme une évidence amoureuse. Un coup de foudre. La rencontre de deux regards, celui du photographe qui est entré dans cette plage privée, sans demander l’autorisation. Le regard de la jeune fille qui ne l’a pas lâché. Qui ne nous lâche plus. "Je crois que la jeune fille me donne son adolescence perdue" raconte Claude Nori, qui, en revenant sur ses pas, haletant, en cherchant ses mots, en balbutiant un compliment timide, se mettant à rire de lui-même, en voulant capturer plus que tout ce regard là, à cet instant précis, photographie en fait, sa propre jeunesse à lui.

JUKEBOX

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Chroniques
6H05
21 min
Paso doble, le grand entretien de l'actualité culturelle
Rei Naito : "Quand je me suis confrontée à la catastrophe d'Hiroshima et ai créé une oeuvre, j’ai voulu offrir un espace de recueillement"
6H25
3 min
Les Émois
"Revenir avant d'être parti" : le journal de Matthieu Galey
6H30
8 min
Journal de 6h30
Journal de 6h30 : Mardi 21 février 2017
6H40
5 min
Le Journal des idées
La Révolution en mémoire
6H45
9 min
Les Enjeux internationaux
États-Unis. Le président Trump, un mois après son investiture
6H57
2 min
L'Humeur du matin par Guillaume Erner
L'Humeur du matin par Guillaume Erner : Mardi 21 février 2017
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......