LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Porte le jour dans ses yeux: le casting de Rosa-Maria par Nadia Shira-Cohen

1h
À retrouver dans l'émission

Où il sera question d'une amie prodigieuse, d'un regard calme et brisé, d'une joyeuse hystérie, de portraits d'insectes, d'un certain rapport à la nature, de voyages sur la lune, des règles de censure sur Facebook.

Comme souvent dans les portraits il est question d’un regard. Il faut savoir rendre à ces yeux là, ce qu’ils renvoient. Déchiffrer ce qu’ils tentent de cacher. Des yeux qui se protègent du soleil, du regard de l’autres, qui voudraient bien se laisser aller, même à ce moment là, à se fermer. De grands yeux noirs, dont les longs cils forment une grande ombre effilée sur son visage pâle, plein soleil. C’est un visage d’enfant qui laisse déjà ici apparaître celui de la femme à venir. Un léger sourire apparaît, à moitié caché par ses bras dans lesquels elle tente de s’enfouir. Par timidité peut-être. parce qu’elle sait aussi quelle lumière peut émaner de son visage. Comme elle des milliers d’enfants ont rendez-vous aujourd’hui dans ce même quartier de Sanità à Naples. Maria Rosaria va passer son premier essai de comédienne. C’est une photo de l’attente qu’a prise la photographe Nadia Shira-Cohen pour le _New-York Times. Une production italo-amércaine s’apprête à adapter en série l’Amie prodigieuse_ d’Elena Ferrante. On recherche des enfants, des adolescents non professionnels. On recherche des visages, des histoires, des mots qui pourraient appartenir à Elena, ou à Lila, les deux héroïnes du roman dont les chemin à un moment se séparent. Un événement ici ce jour là, à Naples, "qui injecte dans ce quartier, une forte dose d’hystérie et d’espoir" écrit le journaliste Jason Horowitz. Une mère présente ici parmi la foule d’enfants se réjouit que ses deux garçons passe ces essais. On les arrache à la rue pendant un moment, dit-elle, on leur offre enfin une journée inoubliable. Maria-Rosaria est l’une des jeunes filles sélectionnées pour le moment. Ce sont ses yeux qui marquent. Ces producteurs qui disent rechercher "ce quelque chose de cassé dans le regard, des yeux tristes, avec au fond d’eux quelque chose de calme". C’est cela qu’offrent ces yeux noirs, qui se perdent dans l’attente. Ils donnent le silence nécessaire à la photo. Ils l’attirent. Un regard avec cet épais rideau. Et ce sourire qui veut tout dire. Comme une certitude d’arriver au bout de l’épreuve, aussi bien que la désinvolture nécessaire pour éviter la déception possible. Du calme au fond d’elle, dans ce quartier où plus qu’ailleurs à Naples, cet après-midi là, les clameurs se font entendre. La rue transpire un peu plus ici. Aujourd’hui. Le temps c’est celui qu’impose déjà le cinéma. Avant le tournage. Les émotions vécues deviennent des prérequis pour les futurs acteurs. En plus de son regard profond, de son sourire d’énigme, Maria-Rosaria parle de sa dureté. Celle qu’elle porte en elle. Celle avec laquelle elle vit dans la rue, dans sa chambre, les querelles, les disputes avec sa grande sœur, « plus belle que moi » dit-elle pendant le casting. Tout l’attirail même dans ses mots, d’une amie prodigieuse, idéale.

Chroniques
6H05
19 min
Paso doble, le grand entretien de l'actualité culturelle
Céline Chicha-Castex et Alexandre Devaux : "Roland Topor avait gardé l’hyper-créativité de l’enfance"
6H25
3 min
Les Émois
Le Michelet des fourmilières : relire Jean-Henri Fabre
6H30
8 min
Journal de 6h30
Journal de 6h30 : Mardi 23 mai 2017
6H40
5 min
Le Journal des idées
Peuples sauvages
6H45
9 min
Les Enjeux internationaux
Espace. Les dossiers prioritaires dans le monde
6H57
2 min
L'Humeur du matin par Guillaume Erner
Encore une attaque terroriste, hier soir, dans un concert à Manchester, en Angleterre
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......