LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Doreen / Mis en scène de David Geselson, d'après Lettre à D. (histoire d'un amour) d'André Gorz

Se créer un lieu à soi pour la nuit et pour l'aube : "Doreen" de David Geselson

1h01
À retrouver dans l'émission

Où il sera question de lettres d'amour, d'un lieu pour deux, de jardins, de musique transe arabe, de la Turquie et de l'Europe, d'un critique de cinéma nostalgique et de produits "super premiums".

Doreen / Mis en scène de David Geselson, d'après Lettre à D. (histoire d'un amour) d'André Gorz
Doreen / Mis en scène de David Geselson, d'après Lettre à D. (histoire d'un amour) d'André Gorz Crédits : Charlotte Corman

C’est un banquet. Le couple reçoit. La table est pleine, les bouteilles débouchées. On allume toutes les lumières et on met un disque. C’est une fête permanente. Une fête amoureuse, Les invités s’effacent disparaissent. Ils sont seuls au monde. Et c’est bien comme ça. Il y a des lampes partout, des lumières qui peuplent l’appartement sur la scène. Une version piano de cette chanson d’amour d’Esther Philips tourne sur la platine. Le temps s’est arrêté. Il est parfois resitué par des noms, des moments évoqués. Celui de la guerre. Sartre, Godard qui viennent comme des clins d’œil spatio-temporels. Entre Lausanne et Paris. Les invités imaginaires se tiennent tapis dans le noir et le silence. Gérard ou André, et Doreen, racontent chacun à deux endroits différents de la pièce, l’instant de leur rencontre. C’était aussi à une fête, juste après la guerre. Une fête où les invités se faisaient plus présents qu’ici, maintenant. Une fête dans un endroit qui n’était pas le leur à cet instant. Avec leurs livres, leur musiques, leurs lumières, leur bureaux ouverts accessibles, côte à côte. Il a osé ce soir là, l’inviter à danser. C’était le début. Et aujourd’hui, alors qu’il lui écrit, lui lit une lettre qui annonce leur fin prochaine, l’impossibilité de continuer l’un sans l’autre, il y a ces mots : « Je suis retombé amoureux de toi une nouvelle fois ». Ces mots là on peut les lire dans la Lettre à D. (histoire d'un amour) d’André Gorz, on peut aussi les entendre, et voir les regards qui vont avec, en ce moment, sur la scène du théâtre de la Bastille à Paris, et le mois prochain au théâtre national de Bretagne à Rennes, au festival Mythos. Dans cette lettre on retrouve aussi ces mots amoureux qui sonnent comme des gestes. Ceux aussi de leur mort à petit feu. D’un amour qui les fera aller ensemble jusqu’au bout. Préférer partir avec, que rester sans. André Gorz dit à Doreen « Nous avions besoin de créer ensemble, l’un par l’autre la place dans le monde qui nous a été originellement déniée. Mais pour cela, il fallait aussi que notre amour soit un pacte pour la vie. » Doreen qui lui répond sur la scène, après l’orage, « Je crois qu’effectivement nous avons trouvé un endroit pour mourir sans trop de bruit. » L’abri de leur chez eux, ne les protège d’aucune tempête mais ils l’habiteront de leurs déclarations jusqu’au bout.

DISQUE DU MATIN

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Chroniques
6H05
20 min
Paso doble, le grand entretien de l'actualité culturelle
Lorenzo Mattotti : "J’ai de l’amour-haine pour la BD, c’est très dur mais elle m’a aidé à affronter d’autres territoires"
6H25
3 min
Les Émois
De l'Éden à l'arboretum, l'exposition du Grand Palais présente l'histoire mythique, technique et esthétique de l'art du jardin
6H30
8 min
Journal de 6h30
Journal de 6h30 : Vendredi 17 mars 2017
6H40
5 min
Le Journal des idées
Islams politiques
6H45
9 min
Les Enjeux internationaux
Turquie. Vif conflit diplomatique entre Ankara et La Haye. Quelle est la logique du président Erdogan ?
6H57
2 min
L'Humeur du matin par Guillaume Erner
Une radio super premium
7H00
12 min
Journal de 7 h
Première nuit en garde à vue pour le lycéen arrêté après la fusillade à Grasse, les chefs d'établissement demandent des agents de sécurité
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......