LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Se mettre au premières loges de l'aube : "Chronique d'une banlieue ordinaire" par Dominique Cabrera

59 min
À retrouver dans l'émission

Où il sera question d'escaliers, de vide, de vertiges, d'une virée nocturne, d'une recherche, d'une guerre qui dure, de projets chinois dans le monde et de résistance élégante.

C’est l’histoire d’un vertige. Celui d’un vide qu’on a un jour cessé d’habiter. D’un espace à soi qu’on a suspendu dans un passé. Nous étions quelqu’un d’autre. Un 18ème étage, ou plus haut encore. Dans d’autres murs, face à d’autres verrous, sous un autre ciel tout aussi chargé. Ce sont des escaliers sombres. Les marches on s’en souvient. On les a comptées. Plusieurs fois. C’est le souvenir d’un début dans la vie. Les ascenseurs sont en panne mais c’est pas un problème, on montera quand-même. On arrivera à élire résidence face au ciel que l’on veut dégagé. On arrivera à peupler toutes les marches de cet escalier. Et on apprendra à vivre là, où personne n’a vécu avant. C’est neuf et vide de tout. Il faut remplir. Il faut y croire. Aujourd’hui un homme aux lunettes un peu sombres, bleutées, fine moustache brune regard triste, revient dans l’appartement qu’il a occupé juste après son mariage. A l’époque dit-il, comme d’une autre personne, il votait à droite. A l’époque il allait vers ce petit coin de balcon, entre deux étages pour regarder le vide. Aujourd’hui, il y revient seul, il décolle le papier peint pour contempler les murs vierges, ceux qu’il a connus auparavant. Il revient sur ce petit balcon et se rappelle de ses envies, celle de se jeter dans le vide parfois. Ca arrivait. "J’avais l’impression que je serais bien suspendu dans les airs". Il dit qu’il ne sait pas ce qui l’en a empêché. Il est là aujourd’hui à encore penser à ce vide qui ne l’a pas tout à fait happé. Le vide ou la pêche à la ligne ajoute-t-il. Un moment en fait où on serait bien, et où on serait seul. Où on arrêterait de se demander où on va. Vers où. Ce sont des mots, autour d’une tour, vouée à disparaître. De manière imminente. Une tour de la cité du Val Fourré à Mantes-la-Jolie, qui reçoit pour la dernière fois, les mots de ceux qui l’ont habitée. Une dernière fois avant de tomber. Des mots et des images que l’on peut voir dans _Chronique d’une banlieue ordinaire_, un documentaire de Dominique Cabrera tout juste réédité en DVD. Des habitants qui racontent leurs rencontres, et l’apprentissage d’une certaine vie. Au milieu du film, quatre femmes dînent aux bougies dans la nuit d’un appartement vide. Elles parlent doucement, presque à voix basse, s’écoutent avec un sourire joyeux aux lèvres. Elles se souviennent de leurs années d’étudiantes de jeunes mères aussi. De ce temps où, comme le dit l’une d’elles, elles n’avaient pas choisi encore leurs propres obligations. Un temps sans direction où, du haut de leur maison verticale, elle voient se dérouler à l’horizon, l’éternité de leurs premières années d’adulte.

JUKEBOX

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Chroniques
6H05
20 min
Paso doble, le grand entretien de l'actualité culturelle
Michel Nedjar : "Enfant, j’étais fasciné par les poupées mais c’était déjà le fétiche et l’idole qui m’intéressaient"
6H25
2 min
Les Émois
"L'Éden la nuit" de Guillaume de Sardes
6H30
8 min
Journal de 6h30
Journal de 6h30 : Mardi 21 mars 2017
6H40
5 min
Le Journal des idées
Syrie, le jour d'après
6H45
9 min
Les Enjeux internationaux
Chine. Les projets de Pékin en Asie centrale et au Moyen-Orient
6H57
1 min
L'Humeur du matin par Guillaume Erner
L'Humeur du matin par Guillaume Erner : Mardi 21 mars 2017
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......