LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Se réveiller plein de nouveaux chemins en tête

59 min
À retrouver dans l'émission

Où il sera question d'une femme qui dort, d'une couleur historique, de colères collectives, d'un traité qui fait débat, d'une solidarité d'urgence.

Le sommeil peut être un lieu. L’intérieur, le refuge ultime. Un moment de l’oubli. C’est une femme qui dort et dont on se demande comment elle peut y parvenir. Sur une banquette recouverte d’un drap d’enfant avec des motifs imprimés, un femme, coiffée d’un voile, les yeux résolument fermés. Au dessus d’elle, une toile d’art naïf, qui représentent une nature luxuriante aux couleurs criards. Autour d’elles, ses valises, et deux jeunes enfants dont on imagine qu’ils sont les siens, jouent auprès d’elle. L’objectif du photographe Ramon Espinosa de l’agence Associated Press est tout entier consacré à cette étrange scène. Mais autour, dans cette pièce beaucoup trop éclairée, aux murs jaunes, moquettes à grands motifs bleus et jaunes là aussi, on devine, disposés parterre, ou sur des matelas de fortune, d’autres candidats au sommeil. Cela se passe dans le hall d’un hôtel aux Bahamas. Le Boston Globe et sa section photographique _the Big Picture, consacre, à l’ouragan Matthew à la manière dont certains le subissent, le redoutent, s’y préparent. Ici les clients de l’Atlantis Paradise Hotel ont été évacués de leurs chambres dans le hall, de manière à rester loin des fenêtres pendant le passage de l’ouragan. Il y a déjà notre œil à nous, notre regard formaté par ces images d’errance maintes fois vues ces derniers mois. où les gens que l’on voit sur la photo, avec leur peau sombre, ce voile, bagage sommaire, pourraient tout aussi bien sortir d’un camps de réfugiés. Et qui prennent place ici dans un hôtel luxueux des Bahamas. Il y a deux choses qui frappent dans cette photo. C’est d’abord le bruit qui s’en dégage alors que nos yeux ne peuvent être attirés que par cette femme qui dort. Qui ne voit pas, qui ne vit pas le passage de l’ouragan. Toute entière qu’elle est à son inconscient. Autour d’elle les couleurs, la lumière, les téléphone portables allumés que l’on regarde machinalement, les jeux d’enfant pour passer le temps. Ne pas penser au possible danger. Et le sommeil qui peut prendre place dans tout cela. "Dès que tu fermes les yeux, l’aventure du sommeil commence (…) ta mémoire identifie sans peine les chemins 1000 fois parcourus"_. Bribes d'un Homme qui dort de Georges Perec. Alors ouvrons les yeux ensemble, pour en découvrir d’autres des chemins, sans ignorer le chaos, sur celui-ci, en construire d’autres.

JUKEBOX

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

To build a home, par le Cinematic Orchestra et Patrick Watson. Construire un chez soi. Un peu comme l’initiative de ces habitants de la Vallée de la Roya en Italie, tout près de la frontière franco italienne. C’est un reportage de Chloé Dubois pour le magazine Politis. L’agriculteur Cédric Herrou a pris la parole au nom d’un collectif qui s’est crée très rapidement, 'Solidarité Roya, frontière franco italienne', collectif qui a décidé d’investir les anciens bâtiments d’une colonie de vacances à Saint-Dalmas-de-Tende dans les Alpes Maritimes, pour accueillir les migrants qui sont parvenus à passer cette frontière. Initiative citoyenne face à l’inaction des autorités publiques dénoncent ces habitants membres du collectif. Cédric Herrou avait l’habitude, apprend-on dans ce reportage, d’accueillir chez lui une dizaine de migrants, mais ces derniers jours, l’affluence de personnes arrivées dans la région a suscité la prise urgente de cette initiative. Initiative de la dernière chance semble indiquer la militante associative Elisabeth Grimanelli, de la Cimade, qui proteste rapporte l’article contre « une politique insoutenable ».

Chroniques
6H05
20 min
Paso doble, le grand entretien de l'actualité culturelle
Samuel Blumenfeld : "Sidney Lumet traverse toutes les époques sans être véritablement lié à une mode"
6H25
3 min
Les Émois
Rouge-vie ou les aventures d'une couleur-reine
6H30
7 min
Journal de 6h30
Journal de 6h30 : Mercredi 19 octobre 2016
6H40
4 min
Le Journal des idées
La présidentielle franco-américaine
6H45
9 min
Les Enjeux internationaux
États-Unis-Europe. Le sort du traité de libre-échange transatlantique
6H57
1 min
L'Humeur du matin par Guillaume Erner
Une nouvelle "lutte des classes"
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......