LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Le Pas-de-la-Mort

Traverser la terre inconnue de la nuit

59 min
À retrouver dans l'émission

Où il sera question du Pas-de-la-Mort, d'une photo impossible, d'une Bella Donna, de l'animal qui sommeille en nous, de l'avenir politique italien, de la condition féminine en Algérie, et d'un changement de peuple.

Le Pas-de-la-Mort
Le Pas-de-la-Mort Crédits : Laurent Carre (avec l'aimable autorisation de l'auteur)

C’est une image nocturne. Ou plutôt qui sort de la nuit. Une image, nous dit son photographe, qui aurait été impossible à l’époque du seul argentique. Et qui ressemble, avec la lueur du jour qui se lève à peine et qui trouble les contours des paysages et des visages, à une peinture réaliste. C’est une bande de 6 personnes, 4 hommes, 2 femmes assis dans les herbes hautes et lumineuses. Ils attendent assis, pour la plupart. Le visage couvert, serré dans leurs capuches, des maigres mailles, et couverture pour les couvrir dans la nuit, que l’on veut bien plus froide que tout ce qu’ils ont pu imaginer. Les chaussures qu’ils portent non plus ne semblent pas taillées pour le périple. Ils regardent tous dans une direction différentes, comme aux aguets. Ou recherchant la meilleure direction possible. Les yeux écarquillés, ou hagards, perdus au loin, et qui tentent d’imaginer jusqu’où le loin peut aller. La distance ils commencent à la connaître au vu de celle qu’ils ont laissée derrière eux. Il y a un visage que l’on ne voit pas au premier plan, celui d’une femme en aux longues jambes fines, assise parterre, jean basket, gilet vert et fichu sur la tête de la même couleur, la visage dans ses mains, comme une lamentation dans la nuit. Le photographe Laurent Carre qui accompagne le groupe dans cette traversée, précise qu’il s’agit plus de sommeil de de tristesse. Pour le site de la revue 6 mois, il explique qu’il a suivi un groupe de migrants venus d’Erythrée, sur ce sentier dit du Pas-de-la-mort entre le village italien de Grimaldi et la ville française de Menton. Un Pas-de-la-mort, et une traversée par les montagnes par des chemins inconnus, incertains, où les chutes sont possibles, et où il y a cette obligation, dans l’angoisse d’arriver avant l’aube pour éviter de se faire repérer. Dans cette angoisse nocturne là, cette course hasardeuse contre la montre et un chemin glissant. Les plus jeunes du groupe s’essaient au selfie. Il y a même des mots d’amour lâchés dans la joie d’une arrivée prochaine: "I love you" lâché par une jeune fille aux yeux brillants, à la collègue du photographe, en voyant poindre les lumières de Menton au loin. Signe d’une arrivée prochaine à destination, dans ce paysage flou, éclairé par la pollution lumineuse. Le photographe nous apprend que sur les 15 personnes du groupe, 13 d’entre eux ont été reconduits le lendemain à la frontière. Mais de cette nuit, Laurent Carre explique qu’il garde un souvenir particulier, ce mot d’amour lâché tout d’un coup, et dans son esprit à lui, l’obligation faite d’oublier sa mission de seul photographe pour sortir avec eux, pour eux, de ce Pas-de-la-mort.

JUKEBOX

La condition masculine, chanson mythique de Francis Bebey. Rebéllion féminine, tollé suscité sur la toile, les réseaux sociaux notamment depuis qu’hier, la ministre algérienne de la solidarité, de la famille et de la condition de la femme, Mounia Meslem, a proposé son idée bien à elle pour que le pays puisse enfin envisager une sortie de crise financière : cette idée c’est que les femmes mariées, puissent reverser leur salaire à l’Etat. La militante féministe Thinehinane Makaci a estimé que si la ministre en question voulait être prise en charge, il fallait qu’elle laisse les algérienne en dehors de tout cela et en particulier celles qui se battent contre ce système qui oppresse les femmes. "Système ajoute –t-elle dont ces femmes ministres sont complice par leur silence d’habitude quand une femme dit-elle meurt sous les coups de son mari".

Chroniques
6H05
20 min
Paso doble, le grand entretien de l'actualité culturelle
Marc-Antoine Mathieu : "L’Homme est à mi-chemin entre les particules élémentaires et la galaxie spirale"
6H25
2 min
Les Émois
Belladonna ou le grand sabbat de l'animation japonaise
6H30
8 min
Journal de 6h30
Journal de 6h30 : Vendredi 2 décembre 2016
6H40
5 min
Le Journal des idées
La cause animale
6H45
9 min
Les Enjeux internationaux
Italie. Référendum constitutionnel ce dimanche. Vers des législatives anticipées ?
6H57
1 min
L'Humeur du matin par Guillaume Erner
C’est désormais certain il faut changer le peuple…
7H00
13 min
Journal de 7 h
Pourquoi François Hollande renonce-t-il à se représenter ? A qui cela profite à gauche ?
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......