LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Lou von Salomé et les philosophes allemands Paul Rée et Friedrich Nietzsche en 1882

Nietzsche et Lou Salomé

57 min
À retrouver dans l'émission

Ecrit en 1883 après leur rupture, Ainsi parlait Zarathoustra est-il l’enfant que Nietzsche et Lou-Andréas Salomé n’auront pas eu ensemble ? Ou Lou est-elle celui que n’auront pas eu Zarathoustra et Nietzsche ? Cette réflexion sur la relation maître/disciple découle en tout cas de cet échec amoureux.

Lou von Salomé et les philosophes allemands Paul Rée et Friedrich Nietzsche en 1882
Lou von Salomé et les philosophes allemands Paul Rée et Friedrich Nietzsche en 1882 Crédits : via Wikipedia

Dans le ciel des idées, si l’on comparait Nietzsche à une comète, Lou Salomé pourrait être une naine blanche, une étoile minuscule dont le rayonnement est dérisoire mais dont la densité est telle que le contenu d’une cuillère à café pèse une tonne, une sorte de pendentif céleste dans les facettes duquel quelques génies ont vu un reflet exemplaire d’eux-mêmes. Pour éclairer cette relation amoureuse, centrale pour l'auteur de Ainsi parlait Zarathoustra même si elle n'a duré que quelques mois à peine, Raphaël Enthoven s'entretient avec Dorian Astor, auteur de Nietzsche  (Folio biographies, Gallimard).

Au cours de cet entretien, Dorian Astor revient sur la relation maître/disciple qu’a souhaitée Nietzsche avec Lou von Salomé.

Nietzsche a vraisemblablement souhaité que Lou von Salomé se mette en orbite autour de sa philosophie et devienne son disciple mais il semble qu’elle ait eu son propre système solaire. On pourrait comparer Nietzsche plutôt à une géante rouge : l’éclatement, la multiplicité, l’extension, font partie de sa démarche philosophique. Sa pensée est plurielle, multiple. Lou von Salomé au contraire, de sa rencontre avec Nietzsche alors qu’elle n’a que 21 ans, à son expérience de la psychanalyse et sa rencontre avec Freud vingt ans plus tard, n’aura de cesse de construire une pensée de l’unification. Il y a chez elle une volonté, une obsession de ce qu’elle appelle le "retour au tout" qui est une passion de l’unité. Ils sont vraiment sur deux trajectoires opposées.

  • Textes lus par Daniel Mesguich et Sterenn Guirriec

Une émission enregistrée à l'Odéon-Théâtre de l'Europe et diffusée pour la première fois le 28 juillet 2012.

Intervenants
  • philosophe et germaniste, spécialiste de Nietzsche
L'équipe
Production
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......