LE DIRECT
La difficulté d'aimer au-delà du regard des autres

Amours interdites

28 min
À retrouver dans l'émission

Pour deux raisons différentes, Cerise et Sonia n'ont pas pu vivre leur histoire d'amour sans souffrir du regard des autres : des amours interdites, mal vues.

La difficulté d'aimer au-delà du regard des autres
La difficulté d'aimer au-delà du regard des autres Crédits : Dmitriy Bilous - Getty

L’une était étudiante, l’autre surveillante de prison. Cerise et Sonia ont en commun d’avoir vécu des histoires d’amour improbables, interdites, où le regard des autres n’était pas toujours évident. Elles racontent.

Cerise est noire. Elle est toujours sortie avec des garçons noirs. Jusqu'au jour, elle rencontre Martin. 

La possibilité qu’il puisse se passer quelque chose entre lui et moi était impossible parce qu’il était blanc. Lui-même m’a dit ensuite qu’il n’avait jamais osé draguer une fille noire. Cerise

Sa famille, ses amis, les gens dans la rue… Cerise remarque que leur couple ne laisse pas indifférent, dans un sens comme dans l’autre.

Ma coiffeuse m’a demandé : "Mais pourquoi tu sors avec un blanc ? Tu es Française, t’as pas besoin des papiers." (...) Au Bénin, c’était source de discussion sans fin : "Ah, Cerise, c’est l’originale de la famille". Cerise

Au travail, quand mes collègues ont découvert que mon copain était blanc, j’ai senti que je remontais dans leur estime, que j’étais un peu plus intégrée. Mon copain est blanc, donc je suis un peu moins noire. Cerise

Sonia est surveillante de prison depuis huit ans lorsqu’elle rencontre Nathanaël, un détenu. La première fois qu’il passe devant elle, c’est le coup de foudre. Puis ils se revoient, se parlent.

Je n’avais jamais autant discuté. On n’était pas en prison, on était ailleurs.. J’avais hâte d’aller travailler, j’avais hâte d’aller lui parler. Sonia

Quand l’administration se rend compte de leur relation, elle prend des mesures pour séparer Sonia et Nathanaël.

Il a fallu faire un choix : continuer mon métier de surveillante de prison, que j’aimais, ou vivre mon histoire d’amour avec un détenu qui avait pris vingt-cinq ans. Un jour, j’ai quitté l’administration pénitentiaire et je lui ai écrit. Il m’a répondu tout de suite en me disant qu’il m’aimait. On avait dit qu’un jour on se retrouverait dehors. Je me suis dit : pourquoi pas déjà se retrouver dedans ? Sonia

  • Reportage : Elise Andrieu
  • Réalisation : Delphine Lemer (et François Caunac)

Première diffusion le 24/11/2014

Depuis l'enregistrement de cette émission, le mari de Sonia a été transféré dans une autre prison, beaucoup plus loin de chez elle. Leur amour n’a pas supporté cet éloignement. Ils sont en instance de divorce. Lui peut continuer de voir sa fille. 

Passer peu de moments avec l’être aimé est très dur à vivre. Profiter de chaque instant, voilà le plus important car la vie passe trop vite. Sonia 

Merci à Cerise, Sonia et à Camille Borderais

Chanson de fin : "We All Fall In Love Sometimes" par Jeff Buckley - Album : "Dreams Of The Way We Were" (1992) - Label : Iconography

Playlist à emporter

En cliquant sur "Ajouter à..." vous pourrez récupérer tout ou partie  de la playlist de cette émission sur Spotify, Deezer ou Youtube.

L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Production déléguée
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......